Image default
Economie Politique

Zone industrielle de Glo-Djigbé : Abdoulaye Bio Tchané apprécie l’avancement des travaux

Le Ministre d’Etat chargé du Développement et de la coordination de l’action gouvernementale, Abdoulaye Bio Tchané, accompagné des membres de son cabinet, a effectué une descente, ce mardi 28 septembre 2021 sur le site de la Zone Economique Spéciale (Zes) de Glo-Djigbé. Ceci, pour constater l’avancement des travaux et inviter les responsables des entreprises en charge desdits travaux à respecter le délai de contractualisation.

Lancés depuis le 05 février 2021, les travaux de la zone économique spéciale évoluent à grand pas. Sur place, le ministre d’Etat très impressionné de l’avancement des travaux  félicite toute l’équipe de Arise-Sipi pour le travail abattu au quotidien et prouve que les objectifs du gouvernement béninois sont atteints. Il n’a pas manqué de rappeler les objectifs qui  sont : avoir un complexe agro-industriel, le développement des projets de textiles et des transformations de l’ananas, du soja, la fabrication de motos, etc… qui vont générer plus de 300.000 emplois directs.

Cette descente est faite suite à une rencontre préalable avec l’Apiex pour connaître des objectifs et problèmes qui se posent sur le site. Pour le Directeur Général de l’Agence de Promotion des investissements  et des exportations (Apiex), Laurent Gangbes, le projet est initié par le gouvernement béninois, qui fidèle à sa manière de fonctionner, ambitionne entre autres de valoriser les matières premières du Bénin et les transformer sur place afin d’y apporter de la valeur ajoutée. Le Ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané a mentionné que d’ici à un an, les premières industries seront installées et opérationnelles dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet.

Une visite guidée lui a permis de toucher du doigt la maquette du projet et les différents sites devant abriter les différentes infrastructures. Par ailleurs, c’est un projet subdivisé en trois phases où la première en cours va prendre fin dans un an et demi sur une superficie de 400 hectares. Dans ce périmètre, on comptera un bâtiment administratif, des zones industrielles, de différentes usines de transformation, de montage et d’assemblage, des zones résidentielles.

La réalisation complète du projet coûtera 825 milliards francs CFA. L’Etat béninois détient 35% des actions et le partenaire du projet Arise-Sipi, 65 %. La durée de contractualisation est de 99 ans. Il faut noter que d’ici à un an, 12000 personnes seront employées sur les différents sites de cette zone.

Hilbert EDAH

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR