Le Béninois Libéré
Image default
Société

Visite de chantier et infrastructure : Hêhomey apprécie les travaux

(Ce qui est prévu sous l’échangeur de Godomey)

 Les travaux d’aménagement et de bitumage de la Corniche Est de Cotonou suivent leur cours. Le Ministre des Infrastructures et des Transports, Hervé HEHOMEY a effectué, le vendredi 10 juin 2022, une visite de chantier pour constater l’avancement des travaux. 2,300 kilomètres de voie seront faits du coté Est de Cotonou. C’est un projet qui va couvrir quatre (04) sections partant de l’ancien pont devant l’immeuble Saint Charbel, en longeant la lagune, puis la plage jusqu’à l’hôtel PLM/Alédjo.

 « Le chantier est à 55% de taux de réalisation. L’ouvrage est constitué d’une chaussée, d’une piste cyclable, des zones de plaisance et des aménagements paysagers pour l’embellissement de la berge lagunaire. Les travaux confortatifs feront de cet ouvrage une infrastructure digne de la Rupture. » A fait savoir le Ministre Hervé HEHOMEY lors de sa visite sur les différents chantiers en cours.

Et ensuite pour constater de visu la souffrance des populations qui prennent par la piste cyclable coté Est de l’échangeur de Godomey, le ministre s’est rendu sur les lieux. Après avoir pris connaissance de l’état de dégradation de la piste cyclable à plusieurs endroits avec la collaboration de toute sa délégation, le ministre Hervé HEHOMEY se veut rassurant par rapport qui sera fait pour soulager les peines des usagers.

« Nous sommes sous l’échangeur de Godomey. Cet ouvrage fait partie du premier tronçon de la RNIE 2. Le Gouvernement a prévu, au PAG 2, la reconstruction de ce tronçon en 2×2 voies depuis ce qui va être l’échangeur de Vêdoko, en passant par l’échangeur de Godomey, jusqu’à Bohicon et même jusqu’à Dassa-Zoumè. Mais en attendant, nous faisons un constat de dégradation à plusieurs endroits de cet ouvrage. Nous avons donc retenu une intervention d’urgence pour réparer les dégradations afin de soulager les peines des usagers de cette route. Nous maîtrisons la situation. Dans les quelques semaines à venir, nous serons à pied d’œuvre ici, pour réparer l’ouvrage et faciliter aux usagers la circulation ».

Les riverains et usagers de ce tronçon peuvent déjà poussées un ouf de soulagement vu que dans quelques semaines leurs calvaires qui durait depuis des années va prendre fin. Cette descente du ministre Hêhomey est la preuve que la peine des populations est bien au cœur des actions du gouvernement de la rupture.

Gloria AKOAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR