Image default
Politique

Violences préélectorales et circulation illicite d’armes : Les Cadres, têtes couronnées et sages de Bantè regrettent

C’est à travers une déclaration lue par Saliou Odoubou que plusieurs cadres et personnalités de la commune de Bantè, appuyés par les têtes couronnées et sages, ont dénoncé le weekend écoulé les violences préélectorales enregistrées dans le cadre de la présidentielle d’avril 2021, ainsi que les munitions découvertes il y a quelques jours dans leur localité.

« La prolifération et la circulation illicites des armes légères posent la problématique de défis sécuritaires aux conséquences désastreuses dans la sous-région en général et au Bénin en particulier », ont fait savoir les cardes et têtes couronnées de la commune. Dans leur déclaration relayée par nos confrères du site d’information 24 heures au Bénin, ils ont regrettés les violences et le cliché qu’on se fait par rapport à leurs localités.

« La fierté autrefois reconnue aux peuples Ifè et Itcha de la commune […] se trouve dégradée », a déclaré Saliou Odoubou. Les jeunes cadres de la mouvance présidentielle de l’Union Progressiste (UP), du Bloc Républicain (BR), ainsi que les rois et têtes couronnées ont dénoncées les violences préélectorales enregistrées et les munitions découvertes dans leur localité et ont recommandé que « les enquêtes se poursuivent diligemment afin que les responsabilités soient situées ».

Pour finir, avant d’exprimer leurs désirs afin que la commune bénéficie pleinement du PAG2 du Président Patrice Talon, ils ont invité toutes les forces vives éclairées de la commune à se remobiliser pour « redorer l’image jadis connue » de la localité.

Ange Aristide BYLL

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR