Le Béninois Libéré
Image default
Société

Violence conjugale et viol sur mineure : Un agent de sécurité déposé en prison

Épinglé par les éléments de la police républicaine, un agent de sécurité séjourne en prison depuis quelques semaines. Il est accusé de viol sur mineure et violence conjugale. Il sera jugé le 09 mai prochain.

Âgé de 40 ans, cet homme n’est plus libre de ses mouvements depuis le 25 avril 2022. Il a été placé sous mandat de dépôt, à l’issu de son audition à la cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet). Il s’agit d’un agent de sécurité.  Le mis en cause est accusé de viol sur mineure et violence conjugale.

En effet, l’homme a été dénoncé par sa propre femme, exaspérée par les agissements de son mari. Cependant, d’après les informations rapportées par Frissons radio, la plaignante plaide depuis peu la libération de son mari.

Dans un premier temps, ce dossier a été confié au Tribunal de première instance de Cotonou, qui s’est déclaré incompétent. Il importe de notifier que la Criet s’occupe des faits de violence conjugale et de viol sur mineure de moins de 13 ans depuis la promulgation de la loi N°2021-11 portant mesures spéciales de répression des infractions commises à raison du sexe et de protection de la femme en République du Bénin.

Brunelle TCHOBO

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR