Image default
Société

Vigilance de la garde républicaine : L’escroc Olivier Améla arrêté

« Lokuta eyaka na ascenseur, kasi vérité eyei na escalier mpe ekomi. » A dit le chanteur congolais Koffi Olomidé. En d’autres termes, les mensonges remontent dans l’ascenseur, la vérité prend les escaliers mais arrive finalement ici.

Tel était le cas de cet appelé pour servir de traducteur au jardinier italien de la Présidence de la République, et qui a sauté sur l’occasion pour la transformer en opportunité. Car toute chose a une fin surtout celles malhonnêtes. S’il a réussi à duper, comme on le dit, des ministres, des directeurs de cabinets, des cadres, des officiers supérieurs de l’armée, et même certains agents de la police républicaine, il ne pouvait prospérer continuellement dans la duperie sans que les services compétents ne puissent réagir et le mettre hors d’état de nuire.

Et justement c’est ce qui est arrivé à ce menteur ou escroc invétéré qui croyait prendre le Bénin pour son kit d’opération d’arnaque et de d’escroquerie. Mais c’était sans compter avec la dextérité de la garde républicaine qui malgré le fait qu’il détenait le sésame qui permet aux employés du palais de passer sans aucune contrainte le filtrage, a réussi à le cueillir telle une mangue.

Maintenant le plus dur commence pour lui. Après la joie de ses papilles avec les fruits de ses escroqueries, ce sont ses dents qui ont affaire à présent puisqu’elles vont devoir limer les barreaux des geôles de Missérété.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR