Le Béninois Libéré
Image default
Société

Vernissage du plus grand globe terrestre réalisé en matières recyclables : Caroline Chaptini a concrétisé le rêve

Le ministre du tourisme, de la culture et des arts Jean-Michel Abimbola a procédé à l’ouverture officielle du vernissage  du plus gros globe terrestre réalisé en matières cyclables par l’artiste Caroline Chaptini, ce jeudi 21 Avril 2022 sur l’esplanade de l’hôtel golden tulipe le diplomate de Cotonou, en présence  de ses collègues du ministère des affaires étrangères et de la coopération Aurélien Agbénonci, du ministère du cadre de vie et du développement durable José Didier Tonato, du Maire de la ville de Cotonou Luc Sètondji Atrokpo, sans oublier les chefs de mission diplomatiques accréditées au Bénin.

Prenant la parole, l’artiste Caroline Chaptini qui a vu son rêve se concrétiser a été très émue. Tout en revenant sur les tenants et aboutissants de ce projet devenu le rêve  du feu consul Tony Chagoury et qui souhaitait voir ce projet au Bénin n’a pas manqué de saluer le soutien et l’accompagnement du groupe Chagoury frères qui ont été les parrains du projet. « Sans eux, je ne serais pas présente parmi vous aujourd’hui, pour tenter de briser ce record. Je les remercie de tout mon cœur. » A-t-elle ajoutée. Pour elle, la conception du joyau a nécessité la collecte de plus de 500.000 bouchons et déchets publics, soit près de 5 tonnes.

Pour sa part, Joseph Chagoury représentant du groupe Chagoury frères a manifesté sa joie de voir se concrétiser le rêve de Tony Chagoury : celui d’inciter les talents béninois à figurer eux aussi dans le prestigieux livre Guinness des records ; ce livre qui collectionne à la fois les prouesses humaines et naturelles reconnues au niveau international. En tant que sponsor de ce projet, leur seule aspiration était de poser l’œuvre sur le territoire béninois, a-t-il ajouté avant de décrire le joyau.

Le globe terrestre géant de 10 m de diamètre, réalisé en matières recyclables, sur structure en acier, comporte sur sa surface environ 60 drapeaux de pays au monde. Les logos placés à l’intérieur de cœurs sont un clin d’œil fait aux organisations de bienfaisance (médecins, infirmiers, Croix-Rouge etc..) qui ne cessent de faire chaque jour un geste d’assistance à l’égard de l’humanité souffrante.

Très séduit par cette description, le ministre de la culture était fier d’acquérir ce projet. Il a vanté les mérites de l’activiste environnemental qui les a réunis autour d’une construction artistique grandiose. Il a rappelé quelques œuvres à l’actif de l’artiste qui  bat un nouveau record à travers cette œuvre. Il invite à la responsabilité de l’homme dans la préservation de l’environnement tout en saluant le groupe chagoury frères et ses investisseurs.

L’artiste a dédié l’œuvre à tout le corps médical et personnel de santé en première ligne durant la pandémie de covid-19 aussi bien au Bénin que dans le monde. Le groupe partenaire  a tenu a rappelé que le projet respecte l’écologie. Pour lui, à la fin de l’exposition, les déchets seront rachetés par une société de leur groupe et seront utilisés dans leurs usines. Ainsi, les recettes générées par cette vente de déchets iront aux organisations caritatives luttant contre le cancer infantile. L’activité a pris fin par une contemplation de l’œuvre.

Hilbert EDAH

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR