Le Béninois Libéré
Image default
Société

Valorisation du culte Vodoun Tron Alafia GOKA AHOUDJA à Comè : Sa majesté ZINSOU BOSSOU officiellement installé

(Des dignitaires du Bénin et du Togo fortement représentés)

Démarrée le 08 juillet dernier,  cette cérémonie a connu son apothéose le Samedi 09 juillet dernier. Conformément à la tradition de ce culte, des rituels ont été faits par des têtes couronnées venues du Bénin et du Togo. On pouvait noter la présence de sa majesté ANAGONOU, alias « SEGUELEDJI SEGUELEDO » venue de Possotomè avec ses fidèles, des dignitaires venus du Togo, de l’Atlantique et d’autres contrées du pays.

Parlant des miracles du vodoun et de son origine, il soutient que ce Vodoun est d’origine ghanéenne. Ces bienfaits sont incommensurables. Le sage a surtout  a indiqué que ce Vodoun  guérit toutes  sortes  de  maladies comme les envoutements, la sorcellerie, la folie et bien d’autres. Pour sa majesté, le Vodoun reste et demeure la seule identité des Béninois laissée par nos ancêtres connue dans le monde entier.

Pour le jeune dignitaire BOSSOU ZINSOU, grâce à ce Vodoun, des épreuves les plus difficiles de la ville ont été franchis. Aussi par ces divinités, les ouvertures  biens ont-elles été possibles. Les difficultés ont été bravées. Poursuivant, il a indiqué que l’évènement du jour n’est qu’une confirmation des actes positifs. C’est pourquoi cette décision courageuse a été prise.

L’arrivée de Tron Alafia Goka dans la ville de Comé n’est qu’une chance.  C’est une ouverture pour ma famille, mes amis et la population environnante. Il saisit l’opportunité pour remercier le sage ANAGONOU pour ces conseils. Quant à ce qui concerne les amis et parents, il les invite à un soutien permanant, clé de la réussite.

Il remercie sincèrement sa belle-famille venue du Togo, hounnongan ATCHON de Lomé, les ainés MISSIHOUN, HOUNGUEVI, ASSONOUKOUN, KPADONOU, HOUESSINON, MINHINTO tous venus de Pahou, de Grand-Popo, Possotomè, Comè et environs. Les cérémonies ont pris fins ce Mardi 12 Juillet 2022 dans la paix et l’union.

Marturin codjo

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR