Le Béninois Libéré
Image default
Société

Université d’Abomey-Calavi : Les résidences Hassan II et KIM IL SUNG bientôt rasées

Les résidences universitaires Hassan II et KIM IL SUNG bientôt rayées du paysage de l’Université d’Abomey-Calavi. C’est l’une des décisions du Conseil des ministres du mercredi 16 juin 2021.

Témoignage marquant de la coopération entre le Maroc et le Bénin, la résidence universitaire Hassan II  a été  inaugurée  le 14 juin 2004 par le Roi Mohamed VI et le feu général Mathieu Kérékou. Construite sur une superficie de 3.511,46 m2, la résidence universitaire Hassan II n’a malheureusement pas bénéficié d’un suivi régulier.

Depuis plusieurs années, le bâtiment est à l’abandon et offre un vilain spectacle. Selon le conseil, il ressort que l’état dans lequel se trouve ces bâtiments n’offrait plus de garanties optimales d’habitabilité ; ce qui a poussé l’administration à prendre des précautions d’ordre sécuritaire en les mettant en observation.

Par ailleurs, au terme des conclusions du cabinet d’ingénieurs-conseils mandaté à cet effet, qu’on en est arrivé à cette conclusion. Mieux, il ressort aussi que de sérieuses dégradations sont constatées sur le bâtiment dit KIM Il Sung au regard desquelles le rapport d’expertise préconise sa démolition et la construction d’un autre immeuble. Une solution qui est par ailleurs moins couteux qu’une réfection de l’existant. Pour ce qui concerne le bâtiment dit Hassan 2, il ne présente pas de dégradations apparentes. Cependant, il est soumis à un phénomène vibratoire de plus en plus croissant qui ne permet pas son occupation.

Tout en attendant la construction de nouveaux bâtiments et soucieux de la sécurité des usagers du campus, le conseil a donné son quitus pour exécuter les recommandations de l’audit. Il est à signaler que cette démarche d’inventaire des résidences universitaires va s’étendre de façon progressive à tous les campus universitaires publics afin de s’assurer qu’ils conviennent toujours aux meilleures conditions d’habitabilité.

Christ-Paterne HOUNHOUENOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR