Le Béninois Libéré
Image default
Société

UAC : La FNEB scelle le sort de la garde Fédérale

C’est désormais chose officielle, la Fédération  Nationale des Étudiants du Bénin (FNEB) se résigne et respecte l’autorité ministérielle. À sa tête, Véritas In’tisor KOUDOGBO, le nouveau président de l’institution suspend jusqu’à nouvel ordre les activités de la police universitaire et dissout la garde fédérale. 

Il faut dire que cette décision vient après le communiqué du ministre de l’Intérieur Alassane SEIDOU qui par décision ministérielle mettait fin le 21 juillet dernier à l’existence des organisations universitaire telles que le code, la brigade rouge, la garde fédérale et autre qui installe des camps paramilitaires sur le campus pour former des étudiants soldats et incitent à la violence. Par cette note officielle, la FNEB dissout donc la garde fédérale et suspend les activités de la police universitaire. « Le Cabinet de la Garde Fédérale ainsi que tous les cabinets des différents Gardes Fédérales d’Entités sont absolument dissous jusqu’à nouvel ordre », lit-on dans la note.

Par la même occasion, le président Véritas In’tisor KOUDOGBO met en garde toutes les personnes qui agiront prochainement au nom de ces organisations qu’ils seront seuls responsables des déconvenues. « À partir de cet instant, toute personne qui agira au nom de la Garde Fédérale ou d’une quelconque institution à caractère sécuritaire de la FNEB, sera tenue seule responsable des déconvenues de ses actes et répondra de ses forfaitures partout où il faudra ». A-t-il fait savoir. 

Nel Charbel KOFFI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR