Image default
Planete

Trafic d’ivoire au Bénin : Environ 900 kg de défenses d’éléphant

La lutte contre la criminalité faunique continue. Les forces de l’ordre chargé de la sécurité publique ont saisi environ 900 kilogrammes d’ivoire d’éléphants dans plusieurs localités du pays.  Ces défenses saisies ont été mis sous scellé en attendent des enquêtes complémentaires.

C’est en collaboration avec le Programme Appui à l’Application des Lois sur la Faune et la Flore au Bénin que les forces de sécurité publique ont menés l’opération de saisie d’ivoire d’éléphants  dans plusieurs localités du Bénin.

Selon les dispositions de la loi 2002-16 du 18 octobre 2004, portant régime de la faune en République du Bénin et de son texte d’application, la commercialisation des trophées d’éléphants est strictement interdite. Les trafiquants  risquent des peines d’emprisonnement de  3 mois à 5 ans et une amende allant de 100000f à 800000f. . Les nombreux textes et lois adoptés répriment sans merci les individus appréhendés. Mais  avant l’installation de dispositifs répressifs contre les trafiquants d’ivoires, plusieurs tonnes d’ivoires étaient dérobées et vendues impunément.

En  2018, trois (3) individus  ont été arrêtés en possession de 183 kg d’ivoires.  Accuser  pour « commercialisation de trophées d’espèces animales intégralement protégées », ils ont été  condamnés à payer à l’État béninois à titre de dommages-intérêts la somme de 80.000.000 FCFA pour réparation de tout préjudice confondus.

Gloria AKOAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR