Image default
Politique

Tout à l’heure à Sô-Ava: Les paroles fortes de Talon

Le président Talon n’est pas un politicien. Il est un artiste qui vit et fait vivre le réel. C’est du moins l’image qui scintille du président Talon toutes les fois qu’il prend la parole devant son auditoire.

À Sô-Ava, le chef de l’État a été non seulement un génie de l’art de parler, mais aussi un grand caricaturiste quand il a évoqué  » l’exploit  » d’un passé si récent mais déjà si lointain, des 44 milliards de nos francs enfouis à Maria-Gléta sans que cela ne puisse allumer une seule bougie.

Pendant ce temps, souligne, le président Talon, notre pays devait, à peu près, le même montant aux différentes unités ( Ghana, Nigeria et Côte d’Ivoire ). Elles qui n’avaient jamais été payées.

Voilà pourquoi, à sa prise de fonction, il a, dans un premier temps, restauré notre dignité, en payant tout ce que le Bénin devait aux autres pays dans le domaine de l’électricité.

Puis, il a fait construire, grâce à l’effort de tous, une nouvelle centrale qui règle aujourd’hui la moitié de la demande nationale en courant électrique.

Ceci avec l’ambition de construire d’autres, pour non seulement permettre l’autosuffisance de notre pays, mais sa capacité à vendre de l’électricité à d’autres pays.

Et c’est dans ce registre que le président Talon a vendu les mérites de son gouvernement dans les autres domaines que sont, l’eau (75%) de couverture, de la route, des infrastructures marchandes et sportives comme le Bénin ne l’avait connu depuis notre indépendance. Et surtout dans le domaine de la sécurité.

Des réalisations qui forcent l’admiration et justifient l’appel des populations de Sô-Ava pour un second mandat de leur génie de beau-frère. Le président ayant pour épouse, leur fille Claudine Talon.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR