Le Béninois Libéré
Image default
Société

Tournoi de petits camps à Parakou/non-violence en période électorale : Kadiri Bata Gandé donne son cachet

Une nouvelle page d’un objectif fixé bien atteint vient d’être fermée. Le jeune leader politique Kadiri Bata Gandé a, une énième fois, réussi le pari d’une grande mobilisation pour la non-violence à Parakou.

Lancé le mercredi 10 août 2022, le tournoi de petits camps de football qui a opposé les chasseurs et zémidjans de la ville de Parakou a connu son épilogue. Au terme du tournoi le dimanche 14 août 2022, ce sont l’équipe de l’Union des Zem Fc et celle des chasseurs de Ladjifarani Fc qui se sont disputé la victoire.

En effet, comme le veut l’objectif de ce tournoi, l’union entre la jeunesse de la cité des Koburu a été, d’une très belle satisfaction, célébrée au stade omnisport de la ville. Des jeunes de la commune de Parakou ne se sont pas laissé compter les 70 minutes de jeu de crampons entre l’Union des Zem Fc et les chasseurs de Ladjifarani Fc. Ainsi, dans les premières 35 minutes de la rencontre très sévère, l’équipe des chasseurs de Ladjifarani mène le jeu, mais avec un score de zéro but partout. Elle arrive à s’imposer sur un score de 2 buts à 1, au détour des tirs au but face à l’équipe de l’Union des Zem Fc et s’offre le géant trophée du championnat. Par ailleurs, chacune des huit équipes participantes a été encouragée par des jeux de maillot. Quant aux finalistes, les deux équipes ont reçu chacun un ballon de compétition et des enveloppes financières.

Ce Mini tournoi de football a été pensé pour non seulement sensibiliser les Chasseurs et Zémidjans sur le bon comportement mais aussi pour célébrer la journée internationale de la jeunesse édition 2022. « Le choix porté sur les Zemidjans et chasseurs a un réel sens. A travers leurs activités, ces couches sont au contact direct avec les populations. Ils sont donc faits ambassadeurs de la paix et il leur revient de passer le message de la paix autour d’eux. Aujourd’hui, le Chef de l’État fait beaucoup d’efforts et met beaucoup de lumière sur la jeunesse et il nous revient nous jeunes de soutenir ces actions en ayant un comportement qui favorise la paix et le bon vivre.» A fait savoir Kadiri Bata Gandé dans son interview.

Etaient présents aux côtés du jeune leader politique Kadiri Bata Gandé, le Préfet Djibril Mama Cissé, le CA3 Ibrahim Chabi Mama, le CA2 Idrissou Adamou Sylla, les jeunes Républicains tels que Tadjou-Dine Imorou, Guerguisse Mahmood, Issifou Dassouki, Féïsal Lafia, Abdel-Gafarou Tossounon, Sar Habir, Fayard Quenum, Traoré Hadi, Razack Mola, la jeunesse de Camp Adagbé, l’association des femmes enseignantes, les mouvements des femmes leaders, femmes engagés, femmes Kawerou, l’Ajepec Su Dom Se et plusieurs autres mouvements de jeunes.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR