Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Tournée sur la cherté de la vie/Kalalé : Adambi en bon professeur avec les populations

Une équipe gouvernementale conduite par le ministre de l’Eau et des Mines, Samou Seïdou Adambi, chef de file de la délégation a démarré la première étape de sa tournée d’explication par la commune de Kalalé sur les réels mobiles de la cherté de la vie, avec les prix des produits de grande consommation qui ne cessent de s’échapper à l’aune de la conjoncture actuelle.

C’était ce jeudi 12 mai 2022 dans la salle de l’Union communale des coopératives villageoises des producteurs du coton (UCom-Cvpc) de Kalalé. Composée entre autres de la ministre du numérique et de la digitalisation Aurélie Adam Soulé Zoumarou, du premier vice-président de l’Assemblée nationale Robert Gbian, des députés de la 8e législature Baba Moussa, Kora Gounou Zimé, Orou Sé Yacoubou, cette équipe à l’occasion de la séance de sensibilisation sur la cherté de la vie et les mesures d’atténuation prises par le gouvernement a levé un coin de voile sur les causes et conséquences de cette crise mondiale.

Le Maire de la commune hôte Tidjani Bani Chabi, très heureux de l’initiative se réjouit de cette tournée d’explication initiée par le gouvernement pour venir rencontrer les populations qui ne savaient plus ce qui se passaient puisque à bout de souffle. « Je souhaiterais qu’aux termes des échanges, chacun puisse repartir bien comblé de ces inquiétudes et apporter sa contribution. » A ajouté le Maire.

Le chef de file Samou Seïdou Adambi, en bon stratège et diplomate, appuyé par sa collègue du numérique a fait un exposé clair et limpide tel un professeur en économie qui retrace les réelles causes de la conjoncture économique mondiale. Outre les effets néfastes de la pandémie du Covid-19 et les mesures d’allègement du gouvernement, il n’a pas manqué de mentionner la guerre entre la Russie et l’Ukraine qui a pesé dans la balance avec ses corollaires qui font que les matières premières n’arrivent plus à franchir les frontières.

Le premier vice-président de l’Assemblée nationale Robert Gbian est revenu sur les mesures d’atténuation prises par le gouvernement pour accompagner le peuple béninois.

Les populations très sidérées ont posé des questions de compréhension auxquelles des réponses ont été apportées pour la satisfaction de tous.

Hilbert EDAH

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR