Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Tournée statutaire du Préfet du Département de l’Atlantique : CODJIA satisfait du travail de l’équipe AHOUANDJINOU

L’article 151 de la loi N°97-029 du 15 janvier 1999 portant organisation des Communes en République du Bénin dispose que: <<L’Autorité de tutelle effectue au moins une fois par an une visite de la commune. La visite fait l’objet d’un rapport adressé au ministre chargé de l’administration territoriale, avec copie au Maire qui la communique au conseil pour information et/ou délibération si cela est nécessaire.>> c’est fort de cette loi sur la décentralisation que le Préfet, du Département de l’Atlantique  Jean-Claude CODJIA a rendu visite  à la Commune d’Abomey-Calavi.

Lire l’intégralité du discours du Maire Angelo AHOUANDJINOU.

« Je voudrais, au nom du Conseil communal, au nom de la population d’Abomey-Calavi et en mon nom propre, souhaiter la bienvenue au Préfet du Département de l’Atlantique, Monsieur Jean-Claude CODJIA, qui nous honoré de sa visite annuelle de ce jour, lundi 15 novembre 2021.

En effet, l’article 151 de la loi N°97-029 du 15 janvier 1999 portant organisation des Communes en République du Bénin dispose que:

<<L’Autorité de tutelle effectue au moins une fois par an une visite de la commune. La visite fait l’objet d’un rapport adressé au ministre chargé de l’administration territoriale, avec copie au Maire qui la communique au conseil pour information et/ou délibération si cela est nécessaire.>>

Le respect de ces dispositions légales fondé, Monsieur le Préfet, votre visite de ce jour à notre Commune d’Abomey-Calavi.

Nous sommes très honorés.

Monsieur le Préfet !

La Commune d’Abomey-Calavi que vous visitez aujourd’hui, s’étend sur une superficie de 539 km2 et est subdivisée en neuf (09) arrondissements ayant chacun à sa tête, un chef d’arrondissement. Elle compte cent quarante-neuf (149) villages et quartiers de ville.

Avec une population estimée aujourd’hui à plus de huit cent mille (800.000) habitants, la Commune d’Abomey-Calavi est la ville la plus peuplée du Bénin et regroupe la presque totalité des ethnies; ce qui fait d’Abomey-Calavi, une Commune-Nation.

L’actuel Conseil communal d’Abomey-Calavi que vous avez installé le mardi 02 juin 2020, à la suite des élections communales et municipales le dimanche 17 mai 2020, et que j’ai l’insigne honneur de présider, compte quarante-neuf (49) conseillers sont cinq (05) femmes.

Suite à la désignation du Maire, de ses Adjointes et des Chefs d’arrondissement, le Conseil communal a procédé, lors de sa session ordinaire du 30 juin 2020, à la création en son sein, de toutes les commissions permanentes prévues par la loi.

Lesdites commissions fonctionnement et produisent mensuellement des rapports d’activités. Plusieurs autres communications, sur des dossiers spécifiques, émanent de ces commissions qui sont régulièrement soumises à l’attention de l’organe délibérant pour examen, chaque fois que de besoin, lors de nos différentes séances.

Il faut préciser que tous les conseillers communaux, excepté l’organe exécutif et les chefs d’arrondissement, sont membres d’une commission.

Selon les dispositions des articles 75 et 76 du règlement intérieur de la quatrième mandature du conseil communal d’Abomey-Calavi, la conférence des présidents de commission permanente se réunit quelques jours avant l’ouverture de chaque session ordinaire en vue d’examiner et de retenir les dossiers dont les rapports disponibles et validés, sont soumis à l’attention du conseil communal.

Monsieur le Préfet !

Conformément aux dispositions de l’article 16 de la loi N°97-029 du 15 janvier 1999 portant organisation des Communes en République du Bénin, le Conseil communal d’Abomey-Calavi a déjà tenu, au titre de cette année, les sessions ordinaires des mois de mars, de juin et de septembre. Celle budgétaire du mois de novembre est en cours de préparation.

Quatre (04) sessions extraordinaires ont été également tenues en vue de l’examen de quelques dossiers spécifiques.

Au total, sur les quarante-quatre (44) dossiers soumis à l’attention du Conseil communal, trente et un (31) ont fait l’objet de délibérations, soumises à votre approbation.

Dans le cadre de la gestion courante de la commune et aux termes des dispositions de l’article 64 de la loi N°97-029 du 15 janvier 1999 pourtant organisation des communes en République du Bénin, nous tenons, avec les chefs d’arrondissement, la réunion mensuelle de municipalité en vue de mieux approfondir nos réflexions sur les défis afin d’apporter des solutions idoines aux multiples problèmes auxquels les populations sont confrontées et qui regardent le développement de la commune d’Abomey-Calavi.

Le comptes rendus de ces séances de municipalité sont régulièrement transmis à votre Autorité.

Par ailleurs, les sessions des conseils d’arrondissement se tiennent tous les mois et les comptes rendus nous parviennent régulièrement.

Les sessions des conseils de village et de quartier de ville se tiennent aussi conformément aux dispositions légales dont les comptes rendus nous sont également transmis.

Toutes les indemnités des élus locaux, pour le compte de l’année en cours, leur sont régulièrement payées.

Au plan administratif, il faut affirmer que l’arrêté communal n°21/010/C-AC/C-CAB/SG/DRH/SAC du 02 février 2021 organise les services communaux et infra communaux chargés de l’animation de l’administration communale.

Monsieur le Préfet !

Le Budget primitif gestion 2021 de la commune d’Abomey-Calavi voté lors de la session budgétaire en novembre 2020, s’équilibre en recettes et en dépenses et s’élève à la somme de Huit milliards quatre cent vingt-trois millions six cent quatre-vingt-un mille deux cent dix-huit (8.423.681.218) francs CFA.

En cours d’exercice budgétaire, notre commune a bénéficié de plusieurs subventions dans le cadre de la mise en œuvre de certains projets. Cette situation a conduit le Conseil communal à recourir à des collectifs budgétaires, conformément aux dispositions de l’article 27 de la loi n°98-007 du 15 janvier 1999 portant régime financier des communes en République du Bénin.

Monsieur le Préfet !

Selon les dispositions de l’article 84 de la loi N°97-029 du 15 janvier 1999 portant Organisation des communes en République du Bénin, la commune d’Abomey-Calavi a élaboré son Plan de Développement Communal 3ème génération (PDC3) qui couvre la période allant de 2018 à 2022.

Mais avant l’échéance de 20222, l’organe délibérant, dans le souci de mieux identifier les besoins de nos populations et trouver le stratégies les plus appropriées pour les satisfaire, a décidé lors de sa session ordinaire du 11 septembre 2020, de l’organisation des États Généraux des citoyens pour le Développement soutenu de la commune d’Abomey-Calavi à l’horizon 2035 qui se sont effectivement tenus les 28 et 29 mai 2021 à l’hôtel le Privilège d’Abomey-Calavi.

Un comité communal chargé du suivi de la mise en œuvre des conclusions des États Généraux a été mis en place et qui a créé en son sein, quatre (04) sous-comités, à savoir :

1- le sous-comité de l’économie durable ;

2- le sous-comité de la Société, de la culture et de la Sécurité ;

3- Le sous-comité de l’environnement et de l’aménagement du territoire ;

4- le sous-comité de la Gouvernance inclusive.

Ce comité Communal a déjà tenu plusieurs sessions et a même procédé à l’élaboration de plusieurs projets structurants de développement.

Dans le cadre de la coordination des actions des services déconcentrés de l’État dans les localités de notre commune, il est organisé, les derniers lundis de chaque mois, une séance de travail avec les responsables desdites structures.

Ces séances sont le creuset où sont examinées toutes les actions réalisées ou en cours d’exécution par lesdits services étatiques au sein de la commune en vue d’assurer leur harmonisation avec les aspirations au développement des populations de nos quartiers et villages. C’est un véritable cadre de réflexion sur les questions sensibles de sécurité, de bien-être social et de protection de la population. C’est également un cadre de plaidoyer pour ces structures sous-tutelles en vue de l’atteinte de leurs objectifs d’accompagnement en ce qui concerne le développement de la commune.

Au plan sécuritaire, il est à noter les efforts du Gouvernement qui a doté la quasi-totalité de nos arrondissements d’une unité de la Police Républicaine.

Pour le cas spécifique de l’arrondissement de Kpanroun qui n’en dispose pas encore, le dossier est constitué et à la procédure de création est en cours.

En ce qui concerne la création de postes avances de sécurité dans l’arrondissement de Godomey, la procédure à ce niveau est également en cours.

C’est le lieu de féliciter tous les responsables de nos commissariats d’arrondissement qui, avec zèle et professionnalisme, soutenus par un personnel rompu à la tâche, veillent à la sécurité des personnes et des biens. Nous souhaiterions l’appui de votre Autorité, Monsieur le Préfet, en vue de l’aboutissement heureux des dossiers de Kpanroun et de Godomey.

Concernant la gestion des litiges fonciers et domaniaux dans la commune d’Abomey-Calavi, le Conseil communal a mis en place en son sein, une Commission des Affaires Juridiques et du Contentieux chargée de procéder à l’étude des dossiers.

Par ailleurs, au sein de l’administration communale, vu le nouvel organigramme de la mairie, une Cellule Juridique a été créée, chargée entre autres, de l’étude des dossiers fonciers et domaniaux.

En outre, la commission de Gestion Foncière (CoGeF) instituée par le décret n°2015-017 du 15 janvier 2015 a été créée au niveau de la commune par l’arrêté n°21/207/C-AC/DC/SG/DAJ/DAU/SAC du 08 décembre 2020, en vue de faire face aux problèmes domaniaux dans notre commune.

Avec les nouvelles dispositions de la Société de Gestion des Déchets Solides, la collecte des déchets s’est nettement améliorée au niveau de la commune d’Abomey-Calavi. Dans ce cadre, plusieurs actions ont été réalisées. Il s’agit de:

– la réalisation des points de regroupement supplémentaires ;

– la mise en place des Points d’Apport Volontaires (PAV);

– la formation des PME en charge de la pré-collecte;

– l’implication des chefs de quartier dans le choix des sites devant accueillir les points de regroupement.

S’agissant de l’exploitation des carrières de sable, il n’existe plus de carrières illégales dans la commune d’Abomey-Calavi.

En effet, depuis la réforme gouvernementale en la matière, les mesures ci-après, ont été mises en œuvre :

– la fermeture systématique des carrières illégales ;

– la mise en place d’une Brigade Mobile de Contrôle (BMC) des carrières présidées par le Préfet. Ladite brigade opère des descentes inopinées sur le terrain et les exploitants illégaux sont arrêtés et présentés au Procureur de la République.

Quant à la recrudescence des accidents de la voie publique sur la RNIE n°1 tronçon Missessinto-Zè-Plaque, un plaidoyer a été fait à l’adresse du Directeur des infrastructures. Nous en attendons toujours la suite.

En ce qui concerne le regain de tension dans l’affaire dite <<Marcos>> à Womey dans l’arrondissement de Godomey, le Conseil des Ministres en date du 16 janvier 2019 a pris une mesure conservatoire relative au domaine litigieux en vue de l’expropriation pour cause d’utilité publique. Dans le souci de respecter rigoureusement ladite mesure, l’administration communale a mis sous scellé tous les documents fonciers dudit périmètre. Ainsi, le chef d’arrondissement et les chefs de quartier concernés ont été invités à faire une veille constante afin d’éviter de nouvelles constructions sur le périmètre.

Quant au flou autour de l’exploitation d’un domaine de 13 hectares dans la ZOPAH par une organisation médicale Coréenne, il faut dire que le Maire d’Abomey-Calavi de la 2eme mandature a avait pris l’arrêté communal n°21/175/C-AC/DC/SG/DAJ/SAF/SAC en date du 29 décembre 2014 sur une contenance de 10 hectares pour la mise à disposition au profit de l’ONG International Youth Fellowship (IYF) Sud-Coréenne pour la construction d’une école de formation internationale en Techniques Audiovisuelles, des Arts et Métiers de la scène au profit des jeunes suivie d’une usine de fabrication des produits pharmaceutiques. Dans le protocole d’accord entre l’administration communale et ladite ONG, il a été question de la construction d’un stade omnisport au profit de la commune d’Abomey-Calavi. Mais à ce jour, cette promesse n’a jamais été effective.

Monsieur le Préfet !

Dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations issues de votre dernière visite du 09 novembre 2020 toutes les dispositions ont été prises en vue de la prévision dans le budget gestion 2021 en cours, de ressources nécessaires au fonctionnement des bureaux d’arrondissement et de la tenue des conseils d’arrondissement et au fonctionnement des Établissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI).

Quant au point des opérations de lotissement dans la commune d’Abomey-Calavi, une étude de la situation a été faite par la commission des affaires domaniales et environnementales du conseil communal dont le rapport a été adopté par l’organe délibérant lors de sa session ordinaire de septembre 2021. A cet effet, la délibération du conseil communal a été soumise à votre autorité pour approbation.

Quant à la fermeture des discothèques dans la commune d’Abomey-Calavi, conformément aux mesures de riposte contre la propagation de la COVID-19, quelques discothèques ont été fermées. L’activité poursuit. Conformément aux dispositions de l’article 44 de la loi n°98-007 du 15 janvier 1999 portant régime financier des communes en République du Bénin, la comptabilité trimestrielle des dépenses engagées est régulièrement communiquée à votre autorité.

Les chefs d’arrondissement et les élus locaux ont été mis à contribution dans le cadre de l’actualisation de la Liste Électorale Permanente Informatisée (LEPI) dans la commune d’Abomey-Calavi.

Dans le domaine de l’aménagement du territoire et de la sécurité foncière, la faible urbanisation et l’absence de voirie dans l’arrondissement de Hêvié, sont dues à la non clôture des travaux d’état des lieux et au faible niveau d’avancement des travaux de lotissement dans le périmètre. Toutefois, il faut noter que le cabinet de l’urbaniste Suprem Planurba ayant à charge les travaux à déjà déposé un projet de plan de voirie et équipement qui est en attente d’approbation.

En ce qui concerne l’amélioration des conditions de vie de la population d’Abomey-Calavi, plusieurs réalisations ont eu lieu dans maints domaines.

Ainsi, dans le domaine de l’éducation, plusieurs modules de salles de classe ont été construits dans les écoles primaires publiques des arrondissements de la commune. Des mobiliers scolaires ont été également mis à la disposition desdites écoles.

Dans le domaine de l’équipement marchand, plusieurs hangars et boutiques ont été construits dans les marchés des différents arrondissements.

Dans le domaine de la santé, plusieurs séances de sensibilisation ont été organisées dans le cadre de la lutte contre la propagation du COVID-19 dans la commune d’Abomey-Calavi avec la distribution de kits de protection (cache-nez, gels hydro-alcooliques, dispositifs de lavage de mains, etc.) aux populations les plus vulnérables.

Monsieur le Préfet !

Je voudrais, pour finir, réaffirmer la disponibilité et l’engagement du conseil communal et des élus locaux de la commune d’Abomey-Calavi à accompagner le Gouvernement de son Excellence Monsieur Patrice TALON, Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement, dans le cadre de la mise en œuvre de son Programme d’actions à travers les importantes réformes en cours au Bénin pour mieux le révéler au monde entier.

Tout en vous remerciant de votre aimable attention, je vous souhaite un bon séjour dans la commune d’Abomey-Calavi.

Vive la décentralisation au Bénin !

Vive le département de l’Atlantique !

Vive la commune d’Abomey-Calavi !

Je vous remercie. »

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR