Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Tournée gouvernementale : Tchaourou se dit prête à accompagner Talon

C’est pour avoir la bonne, la vraie information et que la population a décidé de répondre présente à cette sensibilisation  du gouvernement sur la cherté de la vie et les mesures prises pour réduire son impact sur la population. Ce lundi 16 mai 2022, 5ème jour de la tournée, c’est la commune de Tchaourou qui a accueilli la délégation gouvernement conduite par le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané. Pour l’occasion c’est la maison du peuple de la commune qui a réuni conseillers, sages, têtes couronnées, femmes et jeunes et toutes les catégories professionnelle pour entendre le message qu’est venu leur porter le Ministre d’Etat et sa délégation composée du ministre de l’eau et des mines Samou Adambi, du ministre du numérique et de la digitalisation, Adam soulé Zoumarou, des honorables, Robert Gbian, Rachidi Gbadamassi, du préfet Djibril Mama Cissé et  de plusieurs autres personnalités.

C’est le premier responsable, le maire Dominique Jonathan AWO  qui a planté le décor après la prière de l’imam de la mosquée centrale de Tchaourou pour saluer la présence de la délégation ministérielle et demander à la population de prêter une oreille attentive à tout ce qui sera dit par la délégation.

Le ministre de l’eau et des mines a pris la parole et garantir une bonne réception du message à parler la langue nationale du milieu pour expliquer les raisons de cette crise que sont Le Covid-19, la guerre russo-ukrainienne et les efforts fournis par le gouvernement pour soulager les populations. Chiffre à l’appui il a énoncé les efforts du gouvernement à l’endroit des consommateurs avec la réduction et parfois l’annulation de la TVA sur les produits de grandes consommation que sont le blé, l’huile, le riz et la subvention des engrais pour les agriculteurs à hauteur de 51 milliards sans oublier les hydrocarbures comme le gasoil que l’Etat a hautement subventionné a plus de 40 milliards.  

La ministre du numérique Adam Soulé est également venue compléter à la suite du ministre de l’eau et des mines pour aborder la question des microcrédits  qui est à la disposition de tous en invitant  les femmes à se faire enregistrer au Ravip pour en bénéficier. En ce qui concerne les engrais mis à la disposition des producteurs elle a invité les populations à veiller à ce que l’engrais ne sorte pas du pays.  En définitive c’est un montant 80 milliards et plus de 54,5 milliards pour le monde agricole dont 31,5 directement par l’Etat et le reste par AIC et égreneurs que le gouvernement a investi pour amoindrir cette crise mondiale. Après les explications des ministres et les nombreuses questions et doléances  des populations le ministre d’Etat Bio Tchané a pris la parole en tant responsable de la délégation pour confirmer tout ce qui a été dit et apporter plus de clarification sur efforts du gouvernement sur le plan sanitaire, sécuritaire et agricole. Le ministre est également revenu sur certains aspects de la guerre russo-ukrainienne en invitant les populations à protéger ces mesures aux consommateurs.

Il est revenu sur les prix des engrais qui devrait être vendu à 26 000f mais que le gouvernement a décidé de vendre à 14 000f pour soulager les producteurs. Et à ce propos il aussi appelé à être les gardiens des engrais pour que cela ne sorte pas du pays pour être vendu au Togo où il est vendu à 18000f et 30000f au Burkina. Le ministre est également revenu sur la modernisation de l’agriculture avec la sédentarisation des éleveurs et  la formation avec la création de 30 lycées agricoles.

  

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR