Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Tournée gouvernement sur la cherté de la vie à Cotonou : Des échanges enrichissants entre dirigeants et populations

Sous la houlette de la ministre des affaires sociales et de la microfinance, Véronique Tognifodé, une délégation gouvernementale est allée à la rencontre des populations de Cotonou, dans le cadre de la campagne nationale de sensibilisation des populations sur la conjoncture économique. Ce rendez-vous d’échanges entre le gouvernement et les habitants du quatrième arrondissement de Cotonou a eu lieu ce samedi 14 mai 2022, à la maison du peuple d’Akpakpa.
Un moment tant attendu par les habitants de Cotonou. Ce moment de pouvoir faire part  au gouvernement de leurs inquiétudes les plus profondes. Et la maison du peuple d’Akpakpa 2 a grouillé de monde ce samedi 14 mai 2022. Car les populations de Cotonou ont massivement répondu à présent cette rencontre.

Les attaques terroristes constituent aussi une cause non négligeable de la cherté de la vie actuelle en Afrique dont principalement le Bénin, outre les crises mondiales que que la pandémie du Covid-19 et la guerre entre l’Ukraine et la Russie. En effet, dans les pays voisins victimes des attaques terroristes, les agriculteurs et les éleveurs ont abandonné leurs activités pour sauver leur vie. Ce qui ne manque pas d’inconvenients sur la disponiblitité de certains produits au Bénin, a expliqué le ministre de la décentralisation, Raphaël Akotègnon.
La ministre des affaires sociales, Véronique Tognifodé, a rappelé les différentes mesures de soulagement de la population, prises par le gouvernement depuis l’avènement du Covid-19. Il s’agit entre autres de la non fermeture des marchés et frontières du Bénin, et du soutien des artisans par une aide financière de trois mois.

Toujours dans le souci d’épauler ses nobles citoyens, le gouvernement béninois a subventionné les produits de grande consommation, ainsi que les engrais et intrants agricoles, afin de promouvoir la production agricole nationale.

Cette délégation gouvernementale n’a pas manqué de rappeler aux populations, le fonctionnement des cantines scolaires et les microcrédits mis en place pour soutenir les commerçants. Conduite sur les lieux par le maire de Cotonou, Luc Sètondji Atrokpo, la délégation gouvernementale était composée du ministre de la décentralisation et ss collège des affaires sociales, du directeur générale des douanes, de la représentante de la ministre de l’industrie et du commerce, de la députée Sèdami Fagla et d’autres personnalités.

Notons qu’à travers cette séance, les populations de Cotonou ont posé des questions et fait quelques recommandations au gouvernement, afin d’amoindrir encore la cherté de la vie et de réduire le chômage au Bénin.

Brunelle TCHOBO

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR