Le Béninois Libéré
Image default
Société

Suspension de l’arrêté portant réorganisation du transport urbain : Akotègnon dégonfle Orounla

Dans une administration qui se veut organisée, le respect de la hiérarchie est impératif. Mais à la préfecture de Cotonou, tout porte à croire que le département du Littoral est un Etat à part entière où le chef se croit tout permis et prend des décisions pour rendre la vie difficile aux citoyens.

On se demande quelle mouche le pique souvent. Après sa rage contre les travailleuses de sexe, le ‘’président’’ de Cotonou Alain Orounla a pris un arrêté pour réorganiser le transport urbain. Un arrêté qui continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive a fait sortir le ministre de la décentralisation de sa tanière pour mettre fin à la pagaille.  A travers un message radio en date de ce jeudi 02 décembre 2021 et signé du secrétaire général du ministère, Crespin Guidi, il est demandé à l’autorité préfectorale de rapporter sans délai  à travers tous grands canaux publics de communication son arrêté portant sur la réorganisation de la circulation des véhicules  et de transport des marchandises et usagers en direction du marché Dantokpa pour permettre la libre circulation des personnes et des biens. Un  cuisant désaveu du préfet par le Ministre Raphaël Akotègnon compte tenu des difficultés rencontrées par les paisibles populations pour se rendre dans le marché. Par ailleurs, il lui est également interdit de prendre toute sorte d’arrêté jusqu’à nouvel ordre désormais. Ce qui prouve que le gouvernement veille à la quiétude des Béninoises et Béninois.

lire le communiqué

Hilbert EDAH

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR