Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Supposée adhésion des démissionnaires du Moele-Bénin à l’Up/ Faux, archi faux : les dessous d’une escroquerie montée

Bruno Amoussou, qu’on l’aime ou pas, est le gardien par excellence, du temple politique béninois. Ce n’est pas pour rien qu’il a la confiance du président Talon comme la bibliothèque vivante de la science politique nationale.

Aussi, un tel homme ne fera-t-il jamais entorse à l’Adn du système partisan dont il est, auprès du président Talon l’initiateur, le garant. Il faut donc vouloir insulter la texture et la carrure du président Amoussou pour croire un instant qu’il fasse la promotion de l’inculture, du banditisme et du vagabondage politique.

Et pour cause, le sieur Ayindé par exemple, a été un démissionnaire du Br avant de déposer ses valises au Moele-Bénin. Il ne pouvait donc plus repartir au Br. Du coup, pour lui, l’Up fait aujourd’hui office de réceptacle d’inconstants et de jeunes vagabonds où il pourra se caser. Ça, le président Amoussou le sait. Il ne va pas réduire l’Up à Ça.

Béo Aguiar lui, était de l’Union fait la Nation avant d’aller baiser la main du président Boni Yayi sous les couleurs des Fcbe. Mais entre-temps, il a fait une escale aux Potiers de la République où il n’a pas laissé de bonnes impressions à Olivier Boko.

Revenu au Moele-Bénin qui le bombarde secrétaire général du parti, il revenait peu à peu dans l’estime de ce très proche du chef de l’Etat quand, pour dire, renvoyer le naturel et il revient au galop, il met les pieds dans les plats en croyant démissionner du Moele-Bénin.

Conséquence, le petit siège de directeur d’une structure qu’il occupait lui a été simplement retiré sous forme d’une dissolution de la structure. Il n’est plus en odeur de sainteté à la Rupture.

Amoussou peut-il accepter dans sa cour, un jeune dont le CV tel qu’établi, fait peur à la vertu? Et ce n’est certainement pas pour cette seule raison que l’écluse leur a été fermée au nez à l’Up.

D’autres responsables de ce parti avaient plusieurs arguments pour rejeter Béo Aguiar. Mieux, ils sont nombreux à rappeler au président Amoussou ce qu’a été la réaction de l’ancien secrétaire général du Moele-Bénin lorsque Jacques Ayadji a décidé dans le cadre des élections municipales dernières, de prêter main forte au parti du président Amoussou.

Il était contre. Il disait à qui voulait l’entendre qu’il n’aimait pas Bruno Amoussou et sa famille Up. Amoussou est bon. C’est un bon père de famille. Mais il a la rancune tenace. Il n’oublie pas, même s’il fait semblant d’oublier. Il riait juste sous cape quand le petit, son petit-fils, Béo Aguiar venait les jouer en enfant prodige.

Et ce n’est pas pour rien qu’il leur a été opposé d’ailleurs d’aller s’inscrire en ligne, le temps que le parti avise. Pour preuve, à leur sortie des locaux de l’Up, il n’y avait même pas une mouche galbée Up pour figurer dans leur escroquerie de photo de famille sous le fronton du parti.

L’autre tronche qui justifie la méfiance de l’Up, est le professeur Julien Gbaguidi. Il avait quitté le Moele-Bénin pour l’Udbn de Claudine Prudencio. La discipline politique l’aurait voulu au Br. Puisqu’il n’a pas démissionné de l’Udbn avant la fusion avec le Br. Il rêve de bondir aujourd’hui, toute honte bue, à l’Up.

Évidemment, que le parti de Bruno Amoussou n’est pas un marché de dupes. Un ramassis de petits vendeurs d’illusions où tous les divorcés politiques en conflit avec la morale publique, vont s’y faire un abri.

Que ces jeunes qui fanfaronnent être Up, montrent un petit papier attestant leur adhésion à ce parti ou une preuve d’accord de l’Up. Ils n’ont rien. Ils rusent seulement contre eux-mêmes. Le temps de l’escroquerie politique est révolu. L’heure est au militantisme payant. La singerie en politique est aujourd’hui derrière. Le président Talon a déjà acté la discipline pour la saison des partis politiques grands et forts.

Que les sieurs Ayindé, Béo Aguiar et Gbaguidi trouvent maintenant les moyens humains pour se constituer en un parti politique. Il y a de place pour tout le monde y compris certaines races.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR