Le Béninois Libéré
Image default
Politique Société

Supposé usage du courant de sa résidence pour des activités commerciales : Faux ! Le Ddpr Alibori victime de sa rigueur

On croyait avoir enterré cette guéguerre entre policiers et gendarmes, grâce à la réforme du gouvernement Talon, et bien non. Cela perdure et de surcroit est plus accru avec des crocs-en-jambe plus ardus et des cabales pour faire tomber les uns et les autres. Bref, chaque camp prépare son pré carré et n’œuvre que pour protéger son ancien camp.

C’est dans ce piège qu’est tombé le Directeur départemental de la police républicaine (Ddpr) de l’Alibori, Seidou Issiaka Bénon accusé d’utiliser l’eau et l’électricité de l’Etat de son domicile pour la vente des jus, de la glace et autres. Tout cela parce que sa rigueur ne permet pas à ses éléments de faire du désordre comme ils le voudraient. Et pour ça, il faut lui créer des ennuis par tout sorte de subterfuges pouvant le discréditer aux yeux de ses supérieurs hiérarchiques. Alors la tête de cet ancien gendarme est très recherchée par les anciens policiers qui nourrissent le désir ardent de le faire tomber au détriment d’un des leurs.

D’où ces supposées activités commerciales montées et envoyées aux journalistes tout simplement parce qu’on lui en voulait. Sinon il n’y a pas péril en la demeure. Il n’y a rien de tout ça sur le terrain. Mieux, le  Ddpr Alibori n’a pas sa famille à Kandi mais au sud du Bénin pour qu’on puisse crédibiliser cette affaire d’activité commerciale développée à son domicile. Comme on le dit circulez, il n’y a rien à voir.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR