Image default
Société

Supposé enlèvement sur l’axe Cotonou-Sèmè : Tous les auteurs et acteurs arrêtés

(Un grotesque montage mis à nu par la police républicaine)

La police républicaine béninoise vient encore de démontrer ses compétences en mettant à nu une histoire d’enlèvement qui circule depuis quelques jours sur les réseaux sociaux.

De quoi s’agit-il ? 

Au travers d’un document audio, une dame révélait l’enlèvement sur l’axe Cotonou-Sèmè de son neveu qui aurait pris un taxi de Cotonou en partance pour Porto-Novo. Selon cette dernière, le jeune aurait pris le véhicule avec à bord des kidnappeurs qui après sa séquestration aurait joint par téléphone le père du garçon kidnappé et réclamé une rançon de 6 millions de fcfa. Cette somme, selon le récit de la dame aurait été déposée tard la nuit vers 23 heures vers la plage dans une rue de la zone de pk 10.

Le père du garçon kidnappé après s’être adressé à la police n’a pas exécuté les recommandations qui lui ont été données par les forces de l’ordre. Propriétaire d’une buvette, il finira par informer le commissaire du 5è arrondissement de Porto-Novo où il s’était plaint qui lui a pourtant donné des consignes fermes qu’il a retrouvé son garçon. Ce que les forces de l’ordre ont trouvé trop facile et suspect.

Entre-temps dans le récit de la dame de l’audio, les ravisseurs auraient dans un premier temps reçu comme rançon une somme de deux millions, puis quatre millions envoyés par un parent, du garçon, qui travaille aux Etats-Unis. Le garçon après sa libération aurait fait croire qu’il n’était pas en bonne santé puisque ayant pris un liquide bizarre lors de son enlèvement au lieu où les ravisseurs l’auraient déposé ; une habitation dans la zone de Sèmè et dans laquelle il aurait retrouvé d’autres personnes enlevées dont l’une serait décédée et une dame violée, toujours selon le récit de la dame auteure de l’audio qui a circulé sur les réseaux sociaux.

Après un travail d’investigation, il s’est avéré qu’il s’agissait d’un montage. Le garçon aurait un parent aux Etats-Unis qui serait un peu aisé et qui pour lui soutirer des sous, a imaginé cet enlèvement. C’était donc juste une arnaque montée de toute pièce. Le Directeur général de la police républicaine, Soumaïla Yaya ayant eu vent de l’affaire est entré dans la dance pour élucider cette affaire d’enlèvement pas très claire.

La Brigade criminelle qui a investigué et a mis  à nu le montage des « faussaires ». Le garçon a été interpellé par la brigade criminelle de même que la dame auteure de l’audio tout comme un charlatan qui a été payé pour des sacrifices ou des actions mystiques afin que le supposé enlèvement ne soit pas découvert. Ce charlatan a été arrêté à Porto Novo, révèle Irené Sèmako Dazan de “Les murs ont des oreilles”.

Tous  interpellés et gardés à vue à la brigade criminelle, ils seront présentés au Procureur spécial de la Criet. Une prouesse de la police à saluer.

AA

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR