Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Suite à notre article sur les rapports entre le PCA et la présidente de l’INF : Tout va bien à l’Inf selon Claudine PRUDENCIO

Dans un communiqué publié ce mercredi 13 avril 2022, la Présidente de l’Institut National de la Femme, Claudine PRUDENCIO dit ne pas se reconnaitre à travers les faits évoqués par votre journal à travers l’article : « Règlement de comptes à l’Institut National de la Femme, Talon remet avec autorité Koupaki à sa place ». Selon le communiqué, il n’y a aucun différend entre la Présidente de l’INF, Claudine Afiavi Omonlara PRUDENCIO et le Président du Conseil d’administration de l’INF, Pascal Irénée KOUPAKI car les textes de loi existant précise bien les prérogatives de tout un chacun pour le bon fonctionnement de l’Inf.

Mieux, elle apporte des clarifications sur la qualité des membres du conseil d’administration de la Présidente de l’INF et l’ambiance de travail entre la Présidente de l’INF et le Président du Conseil d’administration pour une meilleure compréhension des choses. « … Les relations fonctionnelles entre la Présidente et le Président du Conseil d’administration sont des meilleures, dans un esprit de réussite de la mission de l’INF, qui est la protection et la promotion de la Femme. La Présidence et le Conseil d’administration sont deux organes qui travaillent en parfaite harmonie,  dans une ambiance conviviale, et en bonne intelligence, à la réalisation des objectifs que le chef de l’État, son Excellence Patrice Talon,  a assignés à l’INF. » Précise-t-elle.

Par ailleurs, elle n’hésite pas à inviter les uns et les autres à apporter leur contribution pour la réussite de sa mission, car comme on le dit nul ne sera de trop. « La Présidente de l’INF saisit cette occasion pour inviter toutes les couches socio professionnelles, notamment les médias, à accompagner l’INF dans l’accomplissement de sa mission. » Lance-t-elle.

AY

COMMUNIQUE

Dans un article  intitulé « Règlement de comptes à l’Institut National de la Femme, Talon remet avec autorité Koupaki à sa place » publié par le journal Le Béninois Libéré le mercredi 13 avril 2022, des faits inexacts ont été rapportés par son auteur, insinuant de facto l’existence de relations conflictuelles entre la Présidente de l’INF, Madame Claudine AfiaviOmonlara PRUDENCIO et le Président du Conseil d’administration de l’INF, M. Pascal Irénée KOUPAKI. Sur les faits mis en avant dans l’article, la Présidente de l’INF, tient à faire les mises au point suivantes :

– En ce qui concerne la qualité de membre du conseil d’administration de la Présidente de l’INF, elle est consacrée par l’article 3 du décret 2021- 614 du 17 novembre 2021 portant nomination des membres du conseil d’administration de l’INF, pris juste au lendemain de la création de l’INF. La Présidente de l’INF n’a donc pas été intégrée récemment au conseil d’administration à la suite  » d’un quelconque recadrage du Président du Conseil d’administration par le chef de l’Etat » comme l’auteur de l’article a tenté de le faire croire. Aussi, est-il utile encore de rappeler qu’en tant que membre du conseil d’administration de l’INF, la Présidente participe à toutes les réunions de cet organe, et donc informée de toutes ses « résolutions » contrairement à ce qui est allégé dans la publication du journal Le Béninois Libéré.

– Relativement à l’ambiance de travail entre la Présidente de l’INF et le Président du Conseil d’administration, l’auteur de l’article a estimé que la Présidente est  » humiliée, déçue et broyée par les mesquineries  » du président du conseil d’administration,  la Présidente de l’INF tient à rectifier cette perception assurément erronée car depuis sa prise de fonction, elle n’a jamais eu le sentiment, encore moins l’impression de subir ni d’humiliations ni de déceptions. Bien au contraire, les relations fonctionnelles entre la Présidente et le Président du Conseil d’administration sont des meilleures, dans un esprit de réussite de la mission de l’INF, qui est la protection et la promotion de la Femme. La Présidence et le Conseil d’administration sont deux organes qui travaillent en parfaite harmonie,  dans une ambiance conviviale, et en bonne intelligence, à la réalisation des objectifs que le chef de l’État, son Excellence Patrice Talon,  a assignés à l’INF.

La Présidente de l’INF saisit cette occasion pour inviter toutes les couches socio professionnelles, notamment les médias, à accompagner l’INF dans l’accomplissement de sa mission.

La Présidente de l’INF

Claudine Afiavi Omonlara PRUDENCIO

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR