Le Béninois Libéré
Image default
Benin Société

Soutenance de thèse en Sociologie-Anthropologie: François ZINSOU consacré docteur avec brio

François ZINSOU consacré docteur avec brio

(Il obtient la mention très honorable avec félicitations du jury)

C’est fait. Il est désormais consacré docteur en sociologie de développement avec la mention très honorable et les félicitations du jury à l’issue de sa brillante soutenance de thèse ayant lieu dans la salle de conférence de Master Intégration Régionale et Développement (Mird) de l’univers d’Abomey-Calavi, ce vendredi 04 Novembre 2022 en présence des amis, parents, sympathisants, têtes couronnées etc…

Devant un jury composé de Cyriaque Ahodékon, professeur titulaire à l’université d’Abomey-Calavi, de Dodji Amouzouvi, professeur titulaire à l’université d’Abomey-Calavi, de Edinam Kola, professeur titulaire à l’université de Lomé, de Komi Kouvon, professeur titulaire à l’université de Lomé, de Dr Jaurès Barnabé Kouin, maître de conférences de l’Université d’Abomey-Calavi, du professeur Kélem Padabo Tata, maître de conférences de l’université de Togo, François Zinsou, puisque c’est de lui qu’il s’agit a brillamment réussi sa présentation portant sur le thème : « La fonction du guérisseur: analyse des trajectoires biographiques du guérisseur en milieu adja » en faisant ressortir des témoignages sociaux, des récits de vie pour comprendre les parcours et modes de vie du guérisseur et analyser la fonction et les représentations sociales qui en sont faites. De ses recherches, il a abouti à des résultats qui font apparaître qu’à l’origine, le guérisseur tient son émergence et sa réputation des facteurs liés à l’héritage, l’initiation ou encore la révélation spirituelle. Ces éléments sont caractérisés par un
processus d’apprentissage organisé en fonction des critères comme
l’âge, l’expérience, la situation matrimoniale, le respect des valeurs
socio culturelles. Ce qui confère au guérisseur un personnage garant des
normes socioculturelles et doué des pouvoirs de protecteur et réparateur
de l’être. Mais les nouveaux profils et modes de vie du guérisseur sont
actuellement orientés essentiellement vers des buts mercantilistes avec
des comportements peu recommandés. Cette situation laisse percevoir
une profession détournée de ses fonctions originelles. Ce qui dévalorise
le guérisseur et fait perdre en lui toute révérence et respect.

Ce fruit de recherches très apprécié du collège d’examinateurs a permis de lui décerner son parchemin. Originaire de la commune de Lalo, le désormais docteur en sociologie du développement est l’actuel Directeur départemental des affaires sociales et de la microfinance du Couffo.

Hilbert EDAH

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR