Le Béninois Libéré
Image default
Afrique

Sommet extraordinaire de la CEDEAO : Le Burkina-Faso suspendu mais pas sanctionné

Suspension immédiate du Burkina-Faso de toutes les Institutions de l’organisation sous-régionale, et libération immédiate du Président KABORE, Telles sont les décisions issues du sommet extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO de ce vendredi 28 janvier 2022 par visioconférence qui s’est penché sur la situation politique au Burkina-Faso avec l’éviction du Président Marc Rock Christian KABORE.

Le Président de la République, Monsieur Patrice TALON et ses pais ont donc suspendu le pays des hommes intègres sans prendre des sanctions comme avec le Mali. Par ailleurs, ils disent travailler au rétablissement de l’ordre constitutionnel en dépêchant à Ouagadougou une délégation des Chefs d’Etat-major des armées et des ministres des affaires étrangères de la CEDEAO.

Le 04 février 2022,  une nouvelle session extraordinaire de la CEDEAO, cette fois physique, se tiendra afin d’examiner les résultats et les recommandations des deux missions et l’évolution de la situation.

Reste à savoir comment la junte accueillera cette décision de la CEDEAO.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR