Image default
Afrique

Sommet extraordinaire de chefs d’Etat de la CEDEAO : Le Mali suspendu des institutions de l’organisation

Suspendre le Mali des institutions de la CEDEAO conformément aux dispositions de la CEDEAO; demander la nomination immédiate d’un nouveau Premier ministre civil; appel à former un nouveau gouvernement inclusif « pour poursuivre le programme de transition, insister sur la nécessité de respecter la période de transition de 18 mois décidée à Accra. La date du 27 février 2022 déjà annoncée pour l’élection présidentielle doit être absolument maintenue. Un mécanisme de suivi sera mis en place à cet effet ; pas de fermeture des frontières ni d’autres sanctions économiques sont entre autres les principales décisions du Sommet extraordinaire de chefs d’Etat de la CEDEAO sur la crise malienne qui a eu lieu ce 30 mai 2021, à Accra, au Ghana. Ci-dessous le Communiqué final dudit sommet.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR