Le Béninois Libéré
Image default
Sport

Sollicitations par divers pays du stade GMK pour les rencontres internationales : Qui a dit que Talon n’a pas révélé le Bénin ?

La rénovation du stade général Mathieu Kérékou de Cotonou aux normes internationales est convoitée par divers pays de la sous-région.

La parfaite illustration en est les sollicitations de ce stade par la Côte d’Ivoire et le Burkina-Faso pour leurs rencontres respectives contre le Malawi et la Gambie dans le cadre des éliminatoires pour le mondial Qatar 2022 pour l’un et l’autre, le second tour des éliminatoires de la coupe du monde féminine, Costa-Rica 2022.  En effet, les infrastructures sportives de la Côte d’Ivoire sont en chantier et n’ont pas reçu l’homologation de la Caf pour abriter les matchs internationaux.  Du côté du Burkina-Faso, cette sollicitation est due à l’état défectueux de ses pelouses ainsi que la non-homologation de ses stades par la Confédération africaine de football. Ce qui prouve et montre clairement que les efforts fournis par le Président Talon et le ministre des sports béninois Oswald Homéky afin de changer le visage du stade sont salués et loués même au-delà de nos frontières nationales. Ainsi, le Bénin se révèle davantage et s’illustre progressivement dans l’organisation des rencontres internationales à l’instar de la finale de la coupe de confédération jouée il y a quelques mois.

Hilbert EDAH

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR