Image default
Politique

Sensibilisation pour la paix en période électorale/étape de Djougou : Talata et la population signent le pacte de la non-violence

Pour elle, la paix est plus qu’un mot mais un comportement qu’elle démontre à travers sa tournée de sensibilisation pour la paix en période électorale, entamée depuis quelques jours, à travers le pays. Mariam Chabi Talata Zimé, puisque c’est d’elle qu’il s’agit mène à bien sa mission qui consiste à sensibiliser les populations à œuvrer pour la paix dans le contexte actuel marqué par l’élection d’un nouveau président de la République.

En effet, après les Collines, le Littoral et l’Atacora, la colistière du candidat Patrice Talon a mis le cap sur le département de la Donga. Elle est allée sensibiliser et mobiliser ce mardi 9 mars 2021 dans la commune de Djougou, les leaders religieux, les enseignants, les membres d’associations de jeunes et de femmes ainsi que les têtes couronnées, en vue d’un scrutin apaisé.

Chez le roi Kpetoni Koda VI, l’honorable Mariam Talata a été toutes les déférences dues à son titre par les têtes couronnées de la commune qui, dans la foulée, ont béni son initiative. Occasion pour le roi de Djougou, un autre ambassadeur de la paix, de se montrer très engagé dans le combat pour la paix.

Raison pour laquelle, la première vice-présidente de l’Assemblée nationale a demandé une ferme alliance pour la paix aux participants de la séance qui s’est tenue à la maison des jeunes de Djougou. Aux responsables de taxi-motos, d’associations de jeunes, de femmes, les leaders religieux, les chefs d’établissements primaires et secondaires, elle a demandé aux parents de veiller davantage sur les enfants et les plus jeunes.

A leur tour, les leaders conviés à la rencontre ont promis œuvrer pour faire de l’élection du 11 avril prochain, une période de fête comme cela a toujours été le cas à Djougou lors des scrutins électoraux. Toute chose qui a également reçu la garantie des jeunes et des femmes de la commune qui ont pris l’engagement d’accompagner l’initiative de zéro violence en période électorale de la première vice-présidente.

Justin KIKI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR