Le Béninois Libéré
Image default
Société

Séance d’information sur le hadj 2022 avec les acteurs concernés : Les dernières informations à savoir

2083 pèlerins, tel est le quota accordé au Bénin par les autorités saoudiennes dans le cadre du Hadj 2022. Et ce nombre est réparti par le gouvernement béninois entre les sociétés agréées à raison de 200 pèlerins par structure qui ont le devoir d’assurer la sécurité des candidats au Bénin et en Arabie Saoudite. Pour ce qui est du convoyage des pèlerins cette année, exit Ethiopian Airlines  car pour ce Hadj 2022, c’est Turkish Airlines qui a été choisi pour le convoyage des pèlerins

Toutefois, aucune décision sur le lieu parce que Turkish Airlines commence avec un premier voyage pour le 18 juin et le dernier le 29 du même mois. Selon le site de Fraternité, une mission d’inspection est actuellement en Arabie Saoudite et ce n’est qu’au retour de cette mission et le rapport qu’elle produira que le gouvernement fixera le prix du Hadj 2022.

L’autre information importante, c’est que  « Cette édition sera intégralement organisée par l’Etat béninois. Car, il faut que chaque année, nous améliorions la manière dont le Bénin organise son Hadj. Si l’Etat s’implique dans l’organisation du Hadj, c’est parce que cela mobilise plusieurs citoyens et l’Etat a le devoir d’assurer leur sécurité. » A fait savoir le ministre des affaires étrangères et de la coopération lors de la séance après deux ans de suspension du pèlerinage à la Mecque à cause de la Covid-19.

Réellement, cette séance qui a permis, de passer en revue les actions engagées par le gouvernement pour le bon déroulement de ce Hadj, d’examiner les tâches qui restent à faire pour que cette édition spéciale se déroule dans de très bonnes conditions. Elle a permis d’évoquer le cadre réglementaire, les textes, les organes de gestion du Hadj et les conditions de participation, etc. selon Fraternité, a mieux situer les acteurs concernés.

Il faut qu’au moment opportun qu’une délégation sillonnera le pays pour des séances d’information. A la suite des inquiétudes évoquées par les représentants de certaines sociétés agréées et des propositions faites aux membres du comité d’orientation et de supervision pour le bon déroulement ce pèlerinage, le ministre Samou Adambi, a rassuré les uns et les autres sur la priorité à donner aux nationaux.

Vu qu’il s’agit d’une édition test, le gouvernement entend mettre les bouchées doubles pour un franc succès.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR