Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Séance d’échanges hebdomadaire du secrétaire général adjoint du gouvernement : Wilfried Houngbédji fait la lumière sur les actions de Talon

Le secrétaire général adjoint du gouvernement, Wilfried Léandre HOUNGBEDJI a effectué sa rencontre hebdomadaire avec les professionnels des médias ce vendredi 21 janvier 2022 au siège du groupe de presse Le Béninois Libéré. Plusieurs sujets ont été au menu des échanges.

Il s’agit entre autres du sens concret du « hautement social » de TALON, la création à la Présidence de la République d’une cellule d’analyse des plaintes et dénonciations, l’extension du programme national d’alimentation  scolaire pour les 5 prochaines années avec un budget de plus 153 milliards de francs CFA.

La question des recrutements

« En 2021, le président dans sa campagne, avec sa colistière ont prévu qu’on recruterait sur le mandat 3000 agents de santé tous corps confondus et au bout de 2 à 3 mois dans le nouveau quinquennat, ils avaient déjà recruté plus de 1600 agents, soit plus de 50%. Mieux, on a lancé un autre programme spécifique et on a recruté 350 autres agents tous corps pour un projet d’une durée de 03 ans. On a prévu qu’on recruterait 2000 agents de sécurité pour la police et l’armée ou il est prévu 2000 recrutements chaque année sur 4 ans, la rentrée passée on a recruté plus de 4000 nouveaux aspirants ajoutés à ceux dont les contrats ont été reconduits. Avec ça, on est à peu près à 28000 aspirants déployés. On a lancé le recrutement de 100 auditeurs de justice déjà en fonction. A tout cela s’ajoutent les cantines scolaires dont l’ambition est de couvrir tout le Bénin. Tout ça, c’est du social. »

A laissé entendre le secrétaire général adjoint du gouvernement Wilfried Léandre HOUNGBEDJI lors de ces échanges avec les journalistes. Selon lui, le social dont parle le gouvernement de la rupture se consacre à des œuvres concrètes visant l’épanouissement des personnes. Dans ce social est également incluse la réparation en cours de près de 20 milliards dans plus de 3000 entreprises pour réparer un tant soit peu les revers de la Covid-19. Cette aide se fait un peu partout sur le territoire que ce soit les entreprises formelles et informelles qui ont moins de 50 employés, a-t-il fait comprendre.

Quid des cantines scolaires ?

Pour ce qui est des cantines scolaires reprises en 2017, le SGA informe que l’objectif était de faire 51% de couverture en 2021, un taux atteint plus tôt que prévu en 2018. Et des derniers chiffres publiés au dernier conseil des ministres, ce projet est à un taux de réalisation de 54%. L’ambition pour cette année est de passer à 75% avec pour d’ici à la fin du quinquennat atteindre 100 % et c’est pour ça que 153 milliards sont prévus pour couvrir cette ambition.

Qu’en est-il des taxes au Bénin et la création de la cellule d’analyse des plaintes et dénonciations ?

« C’est la cherté de la vie dû à l’effet pervers de la Covid-19 qui continue sinon aucune taxe n’a encore été ajoutée à quoi que ce soit au Bénin. Et à tout cela s’ajoute la tension à l’international qui sévit » A affirmé le Sgag.  « La création de la cellule d’analyse des plaintes et dénonciations vise à lutter efficacement contre la corruption en assainissant les services publics au Bénin. Elle recevra les plaintes de tout citoyen en cas de magouille observée dans les services rendus par les agents de l’administration publique. La cellule aura à sa tête un coordonnateur et un comité de supervision de cinq membres. La plateforme de la cellule est en cours de conception et une ligne verte sera ouverte pour les plaintes. » A-t-il poursuivi.

Toutes ces actions du gouvernement visent à assurer une meilleure qualité de vie aux Béninois, a assuré Léandre Houngbédji qui dit avoir la ferme conviction que c’est dans quelques années que les populations apprécieront mieux les différentes actions du président Patrice Talon.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR