Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Séance de sensibilisation sur la cherté de la vie et les mesures d’atténuation prises : Belle entrée en matière du ministre d’Etat Bio Tchané

C’est une salle bondée de toutes les catégories socio-culturelles et professionnelles qui a accueilli avec tous les honneurs dus à son rang le ministre d’Etat chargé du développement et de la coordination de l’action gouvernementale, Abdoulaye Bio Tchané, accompagné du ministre du commerce et de l’industrie Sadya Assouman et du Eliassou Biaou Ainin Soulemane à l’occasion de la tournée sur la cherté de la vie et les mesures d’atténuation prises par le gouvernement Talon.

C’est le premier adjoint au maire de la commune de Djougou qui a planté le décor en saluant la présence du ministre d’Etat Bio Tchané représentant le président Talon aux côtés des populations pour expliquer la cherté de la vie et les mesures prises par le gouvernement pour soulager les populations en ces moments difficiles que traverse le pays. Le ministre d’Etat à sa prise de parole a fait usage de pédagogie en présentant dans un premier temps les raisons qui justifient cette hausse des prix et la cherté de la vie en général dans le pays. Dans son développement, il fait cas de la principale cause qui se trouve être la guerre entre la Russie et l’Ukraine, principaux fournisseurs de Blé et d’intrant du Bénin. À cela s’ajoute l’inflation mondiale du fret, le cout du transport qui augmente à cause du coût des hydrocarbures et les pays voisins qui viennent siphonner les produits au Bénin.

Conscient de tout cela, le gouvernement a fait des efforts en supprimant et en réduisant par endroit le coût de la Tva sur plusieurs produits importés et locaux. En ce qui concerne les agriculteurs, à hauteur de 51 milliards les intrants que sont les engrais, les herbicides et les semences et en modernisant l’agriculture par la mécanisation et formation pour que les jeunes ne soient plus à la houe comme leurs parents mais en utilisant des machines pour emblaver de grands espaces afin de produire plus. Et à cet effet, 30 lycées agricoles sont en construction dans le pays pour donner une bonne formation à cette jeunesse qui veut faire carrière dans l’agriculture.

La ministre de l’industrie Sadya Assouman est venue apporter quelques clarifications spécifiques liées à son ministère dans le cadre des mesures prises par le gouvernement. Une séance de questions-réponses a permis au ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané d’apporter encore plus d’éclaircissements sur les mesures et les projets en cours dans la commune de Djougou comme le marché et ceux qui seront bientôt lancés et ce sous les ovations des populations satisfaites de cette initiative du gouvernement qui comme beaucoup l’ont reconnu, fait beaucoup pour elles. 

Les mesures prises par le gouvernement pour alléger la peine des populations tout mettant un accent particulier sur la production locale qui a pour objectif de rendre autonome le pays en matière de vivres avant de revenir sur les projets du gouvernement à l’endroit de la commune de Djougou, soit 58 projets qui seront consacré à Djougou et la Donga.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR