Le Béninois Libéré
Image default
Société

Saisie de plusieurs tonnes d’engrais au niveau des frontières : Tout le détail de la cargaison bloquée

Au nombre des dispositions prises par le gouvernement béninois dans sa lutte contre la cherté de la vie, il y a la subvention des engrais chimiques. Une subvention à cause de laquelle la police républicaine a été missionnée pour contrôler toute circulation suspecte des engrais. Ainsi du 8 mai au 22 mai 2022, la police républicaine a arraisonné plusieurs tonnes d’engrais chèrement mises à la disposition des paysans par l’Etat béninois.

Point des saisies

-8 mai 2022 à Porga 40 sacs de 50kg d’engrais dans 2 tricycles

-16 mai 2022 45,950 Tonnes d’engrais NPK à Malanville

-18 et 20 mai 2022 à Datori 3T d’insecticides en provenance du Togo

-18 mai 2022 à Ouaké 60,4 Tonnes d’engrais maïs Sodéco, détenus par un malien

-19 mai 2022 à Malanville 1,250 Tonnes de NPK dans un véhicule à Immatriculation nigériane

-20 mai 2022 à Madékali 57 sacs de 50kg d’engrais

-21 mai 2022 à Djougou 50 Tonnes d’engrais sodeco dans des camions à Immatriculation malienne

-22 mai 2022 à Malanville dans la zone de Bodjékali 40 Tonnes d’engrais

 « Les contrevenants subiront la rigueur de la loi. Tous les agents civils et militaires ne doivent en aucune manière s’impliquer dans les manœuvres frauduleuses. » Fait savoir le Directeur Général de la Police Républicaine (DGPR). « Les populations sont donc invités à collaborer afin que les intrants mis à la disposition des paysans béninois en ces temps de cherté et de pénurie ne sortent frauduleusement du territoire national. » Ajoute Soumaila YAYA.

G.A

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR