Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Rumeurs de déstabilisation du Bloc républicain : Les vérités de Bertin Koovi à Talon

Docteur en économie fondamentale, président de l’Alliance Iroko, ancien candidat à la présidentielle de 2016 et membre du parti Bloc républicain soutenant les actions du président Patrice Talon, Bertin Koovi a été reçu sur l’émission « Entretien d’Afrique » de la chaine de télévision en ligne, BL TV.

Occasion pour l’invité des animateurs Akkilou YACOUBOU et Aboubakar TAKOU d’évoquer son actualité, ses sollicitations à travers les pays africains et le monde entier, le concept de ‘’Développement ça y est’’, et surtout l’actualité du Br qui n’est pas reluisante au regard des rumeurs de déstabilisation sans oublier le parti Up le Renouveau et le président Patrice Talon.

« C’est le peuple béninois que je veux prendre à témoin. C’est important parce qu’il n’y a pas de fumée sans feu. Si dans la même journée, j’ai pratiquement les mêmes questions, les mêmes allégations, dire que c’est le président Patrice Talon qui veut chasser Abdoulaye Bio Tchané du Bloc républicain, ou alors qui veut qu’on détruise le Bloc républicain au profit de l’Union progressiste. Où alors qui serait régionaliste, j’en doute fort. Mais malheureusement, dans notre pays, les rumeurs finissent par avoir un fond de vérité.
Si c’était le cas, moi j’invite le président Patrice Talon à savoir que je l’aime trop pour lui permettre de faire cette erreur-là. Abt, moi je peux le remplacer demain, Takou peut le remplacer, on peut le remplacer mais on a encore besoin de lui pour un temps au niveau du Bloc républicain pour que les partis se consolident. Ça, c’est un. Deuxièmement, je voudrais quand même vous rappeler que quand le président Patrice Talon a fait son gouvernement, celui a été le socle ou la caution de ce gouvernement a été Abdoulaye Bo Tchané. Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, sa carrière est ce qui a donné de la valeur à son gouvernement. Quand je critiquais à l’époque, j’étais opposant maladif. Mais je m’attaquais à tout le monde sauf lui parce qu’il a son histoire qui parle en sa faveur. Il faut que le président Patrice Talon s’en souvienne et que ceux qui sont pressés que Abt s’en aille s’en souvienne. S’il quitte le Bloc républicain aujourd’hui, ce serait la catastrophe. » Voilà le message qu’a voulu faire passer Dr Bertin Koovi afin que les Béninois puissent mieux apprécier la situation ce qui se joue à quelques mois des joutes électorales de janvier 2023.

Aussi n’a-t-il pas manqué
de souligner que : « Si c’est vrai. Moi je vais ³éédemander au président Talon qu’il mesure sa graisse… L’homme avec qui j’ai parlé, je ne le vois pas en train de jouer à ce jeu-là. Mais les êtres humains sont changeants. Si malheureusement c’est le cas, nous allons vite le voir pour nous mettre à genou… parce que s’il va à cela, ce sera la catastrophe pour ce pays et je ne suis pas sûr qu’on s’en relèvera. »

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR