Le Béninois Libéré
Image default
Société

Riposte contre les attaques terroristes au Bénin : Le gouvernement veut retirer ses troupes du Mali

En vue de renforcer sa sécurité face aux multiples attaques terroristes, le gouvernement béninois a opté pour le retrait de ses troupes en mission au Mali. Ainsi, d’ici novembre 2023, toutes les forces militaires et de police béninoises  engagées au sein de la mission militaire de l’Onu au Mali  seront de retour sur leur terre.   Dans une lettre adressée au secrétariat général des Nations Unies, le ministère béninois des affaires étrangères a expliqué la nécessité et la justesse d’une telle décision.

En effet, ces derniers temps,  le Bénin est confronté à une situation sécuritaire inquiétante,  du fait des actes de terrorisme orchestrés à ses frontières nord par des hommes armés non identifiés. Face à cette situation, les dirigeants béninois trouvent urgent que le Bénin déploie toutes les compétences humaines, matérielles et logistiques requises. 

Notons que  ce courrier a été transmis un jour seulement après l’attaque du 27 avril contre le commissariat de police de Monsey dans le Nord, qui a causé la mort d’un policier. Puisque le nord du Bénin est en état d’alerte, d’ici novembre prochain,  ses 140 hommes qui composent une base de la police à Kidal, dans le nord du Mali seront repatriés. Ensuite, les 250 militaires qui constituent un régiment de l’infanterie basés à Sénou, en périphérie de la capitale malienne Bamako, seront rapatriés en novembre 2023. 

 Brunelle TCHOBO

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR