Le Béninois Libéré
Image default
Société

Revalorisation des salaires : Ce que Kassa Mampo et la Cstb disent

Ce n’est pas encore le bout du tunnel pour les travailleurs en ce qui concerne la revalorisation des salaires après la rencontre des confédérations syndicales des travailleurs avec le ministre du travail et de la fonction publique, Adidjatou Mathys, ce jeudi 10 mars 2022.

Car cette dernière leur a assuré que « la commission interministérielle de revalorisation des salaires est à pieds d’œuvre et qu’elle finira bientôt ses travaux, sans précision de date à laquelle les travailleurs pourront en être informés pour enfin jouir de cette revalorisation. »

Toute chose qui n’est pas du goût du Sg Kassa Mampo et de la Cstb. Lire ci-dessous l’intégralité de leur compte-rendu de la séance.

CONFEDERATION SYNDICALE DES TRAVAILLEURS DU BENIN (CSTB)

03 B.P. 932 Cotonou

Tél. : (00229) 67-08-61-14 (00229) 67-40-68-00 (00229) 64-58-00-86

              Email : cstbsn@yahoo.fr / Siteweb : www.cstb.bj

COMPTE RENDU DE LA RENCONTRE DES CONFÉDÉRATIONS SYNDICALES DES TRAVAILLEURS AVEC LE MINISTRE DU TRAVAIL ET DE LA FONCTION PUBLIQUE  CE JEUDI 10 MARS 2022

Le jeudi 10 mars 2022 a eu lieu au Ministère du Travail et de la Fonction Publique, une rencontre entre le Ministre du Travail et de la Fonction Publique, Madame Adidjatou MATHYS entourée de certains cadres responsables de son cabinet et les délégations des trois Confédérations Syndicales représentatives des travailleurs, conduite par leurs Secrétaires Généraux : La CSTB, la CSA-Bénin et la COSI-Bénin.

L’ordre du jour de la rencontre a porté sur deux (02) points à savoir :

1-   Informations sur la revalorisation des salaires ;

2-   Divers.

Abordant le premier point, Madame le Ministre du Travail et de la Fonction Publique a laissé entendre qu’elle est consciente de l’impatience des travailleurs sur la question de la revalorisation des salaires. C’est pour cette raison qu’elle a voulu rencontrer les responsables syndicaux pour les informer de ce que la commission interministérielle de revalorisation des salaires est à pieds d’œuvre et qu’elle finira bientôt ses travaux, sans précision de date à laquelle les travailleurs pourront en être informés pour enfin jouir de cette revalorisation. Elle demande de dire alors aux travailleurs de patienter encore.

Tous les Secrétaires Généraux Confédéraux ont déploré la lenteur observée par le gouvernement dans la concrétisation de cette revalorisation des salaires des travailleurs annoncée par le chef de l’Etat depuis décembre 2021.

Le Secrétaire Général de la CSTB, Nagnini KASSA MAMPO a de façon particulière, manifesté son étonnement qu’après tout le temps d’attente qui a suivi l’annonce de la nouvelle par le Président de la République depuis décembre 2021 soit trois (03) mois après, qu’on continue de demander aux travailleurs qui ont faim de patienter. Au même moment on assiste à un abattement des salaires dû aux multiples impôts et taxes depuis janvier 2022.

Au volet des questions diverses, chaque SG a soulevé les problèmes qui le préoccupent. Ainsi, le SG de la CSTB a profité de l’occasion pour rappeler les revendications contenues dans la motion du meeting du 25 février 2022 et qui avait été transmise le même jour au gouvernement.

Le Ministre en réponses aux questions diverses n’a abordé que quelques points notamment :

–      La non application des résultats des élections professionnelles pour laquelle elle promet comme toujours la signature des décrets pour bientôt ;

–      Sur les contractuels reversés de 2008 qui sont encore sans contrat et sans salaire, le point fait par le directeur technique en charge du dossier n’a pas apaisé les responsables syndicaux ;

–      A propos de la situation précaire des enseignants AME dont certains ont été radiés, le Ministre dit qu’une commission a été mise sur pieds et a fait des propositions au gouvernement. Là encore les responsables syndicaux sont restés sur leur faim.

Quant aux autres revendications contenues dans la motion, Madame le Ministre dit qu’elles seront discutées au cours des travaux de la grande commission de concertation et de négociations collectives.

 Conclusion :

Comme vous le constatez, il apparait clairement de ce compte rendu que la rencontre qui a suscité tant d’espoir pour les travailleurs n’a été une fois encore qu’une manœuvre dilatoire pure et simple du gouvernement.

Camarade travailleurs, la CSTB vous dit et vous répète : Battez-vous si vous voulez avoir une revalorisation substantielle de vos salaires et une sérieuse satisfaction de vos revendications.

Cotonou, le 10 mars 2022

Pour la délégation de la CSTB,

Didier DOSSEH.-

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR