Image default
Société

Réunion de l’Autorité du Bassin du Mono : Les experts pour un nouveau souffle de l’ABM

La réunion des experts de l’Autorité du Bassin du Mono ouverte ce mardi 12 janvier s’inscrit dans le cadre de la préparation de la 3ème session ordinaire du Conseil des Ministres de l’ABM qui se tiendra vendredi prochain. Ainsi, durant trois jours, les cadres de cette organisation qui regroupe le Bénin et le Togo vont examiner les rapports d’activités de la Direction exécutive l’Autorité installée en octobre 2019 ainsi que le Plan de travail annuel et le budget 2021 de l’ABM.

Après le Directeur général de l’eau et Point Focal-ABM du Bénin, Philippe Adjomahy qui, dans son mots de bienvenue, a planté le décor en rappelant les points à l’ordre du jour, place a été laissée au chef de la direction exécutif de l’ABM.En effet,dans son allocution, Nicolas Gnakpaou, Directeur exécutif de l’organisation, après avoir rappelé les différentes tâches accomplies depuis l’installation de l’équipe directive, a expliqué que les résolutions qui découleront de ses assises seront soumises à l’approbation des ministres dans l’objectif d’impulser une dynamique nécessaire au fonctionnement efficace des activités de l’Autorité du Bassin du Mono.

A l’ouverture des travaux préparatoires de cette 3ème session de l’ABM, le représentant du Président du conseil des ministres de l’ABM, le ministre de l’eau et des mines Samou Séidou Adambi empêché, a situé la mission et la responsabilité de ces experts réunis.« J’ose croire que vous mesurer à sa juste valeur votre responsabilité dans cette dynamique (…) et je vous invite à mériter davantage cette confiance par la qualité de vos débats, des suggestions et stratégies pouvant permettre à l’autorité d’être au service de la réduction de la pauvreté », a déclaré Alassane Tossounon, DC du ministre de l’eau du Bénin, dans son discours d’ouverture.

Pour rappel, l’Autorité du Bassin du Mono a été mise en place en 2014 et a pour mission fondamentale de veiller à une gestion rationnelle des ressources en eau partagées du fleuve Mono au bénéfice des populations de ces deux pays voisins.

Justin KIKI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR