Le Béninois Libéré
Image default
Politique

RETRAIT DES SOLDATS BÉNINOIS DE LA MINUSMA AU MALI: Le ministre Aurélien Agbénonci donne les raisons

Au cours de son passage sur l’émission “le gouvernement en action” du 28 juin 2022, le ministre des affaires étrangères et de la coopération Aurélien Agbénonci a livré une information qui a laissé cours à des interprétations au regard de ce qui se passe au Mali avec les Français aux commandes de la force barkhane qui quitte ce pays de la sous-région pour des questions politiques.

En effet le Ministre a affirmé  que le Bénin va rapatrier ses troupes engagées au sein de la Mission des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma), d’ici novembre 2023. Cette nouvelle qui sans aucun doute sera vue sous l’angle du rapport de force qui prévaut entre le Mali et la France a été précisée par le ministre dans son développement. En effet selon lui,  le Bénin au regard des nombreux attaques qu’il subit de la part des terroristes, a besoin de ses soldats pour la protection ses frontières et à ce propos il ajoute « La décision du Bénin de rapatrier l’unité de police et la compagnie mécanisée qui se trouvent au Mali n’a rien à avoir avec la question du Barkhane.

Nos troupes sont sous le commandement onusien. Cela n’a rien à avoir avec les difficultés entre le Mali et la France »,  et selon les explications du ministre des affaires étrangères l’opération de rapatriement se fera en deux phases. 140 hommes d’une base de la police à Kidal seront retirer d’ici novembre 2022 et 250 militaires membres d’un régiment de l’infanterie à Sénou (périphérie de Bamako) reviendront au Pays en novembre 2023 pour sécuriser le pays contre ces attaques terroristes.

Arnaud KOUMONDJI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR