Politique

Restitution de la tournée du chef de l’État : Le point de la 5ème journée fait par Alain Orounla

Comme à son habitude le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement n’a pas tardé à faire le point de la cinquième journée de la tournée du Chef de l’État plus précisément à Ouaké et à Copargo. Dans une déclaration faite devant les hommes des médias, Alain OROUNLA, Porte-parole du Gouvernement, s’est exprimé en ces termes:

« L’étape d’aujourd’hui a conduit le Président de la République dans les communes de Copargo, puis de Ouaké et marque le quadrillage de toutes les Communes du septentrion et porte à 71 les communes visitées par le Président de la République. Le constat que le Chef de l’État a fait et a partagé avec nos compatriotes de Copargo et de Ouaké en confirmation de ce qui a été déjà observé dans les soixante premières communes visitées et qui ne sera pas démenti par les six qui restent à visiter, c’est que notre pays est en chantier. »

« Le Chef de l’Etat a démontré jusqu’à quel degré il tient à la bonne gouvernance. Cette bonne gouvernance qui est un grand pas pour le Bénin qui est sorti de sa léthargie pour entrer dans la dynamique de développement et cela, seulement en cinq années d’exercice du pouvoir par le Président Patrice Talon. Il a accéléré la restructuration et la transformation de notre pays. Ce qui est important de noter ici, c’est qu’avec les résultats que nous avons obtenus, la barre a été mise suffisamment haut, pour que le Président de la République ne craigne pas la réversibilité du développement amorcé. »

« Notre pays le Bénin, est en construction, il a amorcé un changement, il a amorcé le développement, il est monté sur les rails du développement. Ce constat a été partagé par tous, il n’a été contredit, ni démenti par un seul compatriote dans les localités visitées. »

 « Nous n’avons pas de quoi nous réjouir, parce que nous sommes modestes et humbles dans ce qui nous arrive de bien. C’est important de relever que notre pays a tourné le dos à la paresse, à la fatalité a résolument fait face à son développement. Tous les secteurs vitaux ont été visités et ont été balayés ; l’eau, l’électricité, les routes, l’hôpital, l’école, les infrastructures sociaux-communautaires de distraction, les stades, les arènes culturelles, les services, tous les secteurs ont été visités, car ce qui a permis d’obtenir ce que le Président de la République a appelé notre renaissance, reste et demeure la promotion de la bonne gouvernance »

 » Nous avons réussi à ramener l’eau potable au plus grand nombre de concitoyens, il n’y a pas à se réjouir de ça. Il n’y a pas de triomphalisme lorsqu’on réhabilite l’hôpital ; il n’y a pas à se réjouir véritablement lorsqu’on veut ressusciter l’école ; il n’y a pas non plus de satisfecit à tirer parce qu’on est en train d’éveiller la conscience des Béninois. C’est des impératifs, c’est des urgences, c’est pour cela que nous devons avoir le triomphe modeste, parce que le meilleur reste à venir »

C’est dire que les standards ont été poussés, que les critères ont été mis très hauts pour que plus jamais, il n’y ait une remise en cause non seulement de la démocratie que nous continuons de consolider, non seulement de liberté qui nous sont chères et pour lesquelles nous nous battons jalousement, mais également pour cette bonne gouvernance que le Président de la République appelle à sauvegarder afin d’aller le plus loin possible. »

« Les secteurs qui ont été impactés par la gouvernance du Président Patrice Talon sont les fondamentaux des chantiers qui auraient dû être abordés depuis des décennies. Et le retard accusé par notre pays, parce que nous n’avons pas eu le courage, nous avions préféré la complaisance et caresser le peuple. Ce retard a rendu impératif, la nécessité d’aborder ces secteurs vitaux. »

« Le Président de la République pense certainement par modestie que n’importe lequel des béninois pourrait conduire ce changement sans pour autant renverser le mouvement. Cependant, restons persuadés qu’on ne change pas l’équipe qui gagne. »

Christ-Paterne HOUNHOUENOU

Articles Similaires

Actualisation de la Lépi en vue de la Présidentielle 2021 : Dernier jour pour pouvoir voter en avril prochain

Akkilou YACOUBOU

Assemblée nationale : Clôture de la 2ème session suivie d’échanges de vœux

Le Béninois Libéré

Annonce du chef de l’État à briguer un second mandat : L’Udbn toujours ancrée à Talon

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.