Image default
Culture

Restitution de la formation dans la culture du patrimoine et du tourisme Bénin : Le ministre ABIMBOLA préside la cérémonie à Porto-Novo

(Pari gagné pour l’association OUADADA-BENIN de Gérard Bassalè)

Le Centre Culturel OUADADA a abrité vendredi la cérémonie de restitution des travaux de la première promotion de dix jeunes béninois, filles et garçons, formés dans le cadre du Projet : « Insertion économique et renforcement des Capacités des jeunes en création numérique et communication axées sur la promotion de la culture, du patrimoine et du tourisme au Bénin ».

Ce projet porté par l’association OUADADA BÉNIN est financé par l’Union Européenne dans le cadre du 11ème FED (Fonds Européen du Développement). Cette cérémonie a connu la présence effective des ambassadeurs de l’Union Européenne, la Turquie, la Belgique et des Pays Bas, des autorités politico-administratives, le Conseiller Technique aux affaires Culturelles du Président de la République, le Ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts, le Maire de la ville de Porto-Novo et son premier adjoint, des Majestés de la ville.

« Insertion économique et renforcement des capacités des jeunes en création numérique et communication axées sur la promotion de la culture, du patrimoine et du tourisme au Bénin », c’est le projet initié l’association OUADADA et financé par  l’Union européenne qui vise à résoudre la  question de l’employabilité des jeunes qui se pose avec acuité aujourd’hui au Bénin en particulier et en Afrique en général. Par ce projet, la culture, le patrimoine, le tourisme et les nouvelles technologies de création numérique et de communication sont désormais au rendez-vous de ces dix jeunes formés qui peuvent se faire valoir sur un marché de l’emploi. Pour le ministre en charge de la culture du tourisme et de l’artisanat du Bénin, la culture, l’artisanat et le tourisme comptent parmi les secteurs porteurs d’emploi pour les jeunes.

C’est pourquoi le gouvernement du Président Patrice Talon a lancé, au mois de décembre 2016, son programme d’action (PAG) intitulé « Bénin révélé » qui positionne le développement du secteur touristique et de l’économie numérique parmi les priorités du mandat. C’est d’ailleurs tout l’enjeu que requiert cette transformation de l’écosystème à laquelle des réponses adaptées doivent être trouvées, ajoute le ministre Jean Michel Hervé ABIMBOLA. Quant au coordonnateur du projet M. Gérard Bassalè en initiant ce projet de formation de ces dix jeunes, l’ONG Ouadada-Bénin entend changer le touristique béninois et faire du Bénin la première destination touristique africaine.

Pour le représentant des jeunes formés M. ZOSSOU Gnansounou M. Serge en termes de savoir-faire, pendant six mois les dix bénéficiaires ont été formés aux méthodes et techniques de cadrage et de prise d’image photo. « Nous avons appris à utiliser les logiciels de traitement  d’images, de montage vidéo et de graphisme… Nous sommes maintenant capables de créer  et d’animer un site internet dynamique. Nous maitrisons les techniques de guidage touristique. » A-t-il affirmé vendredi dernier dans son allocution de remerciement.

Le maire de Porto-Novo, lui s’en réjouit car désormais, il sait à qui s’adresser pour mettre en valeur le patrimoine tourisme de sa ville et c’est pourquoi il entend lier un partenariat solide avec l’Association OUADADA-Bénin pour le rayonnement des sites touristiques de la ville à trois noms. L’ambassadrice de l’Union Européenne n’a pas manqué de rappeler aux autorités béninoises que la culture est le cœur de notre identité et les invite  à faire une priorité dans les programmes d’action à chaque fois que besoin se fera sentir.

Ernest F. Latoundji

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR