Le Béninois Libéré
Image default
Société

Réouverture du procès faux passeports : D’énormes révélations contre l’ex-directeur de la DEI

L’audience des personnes impliquées dans l’affaire de délivrance de faux passeports à des Camerounais a été à nouveau ouverte ce lundi 28 février 2022.

L’ex-Directeur de la Direction de l’Emigration et de l’Immigration (DEI), Florent Agbo et ses coaccusés étaient devant le juge de la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (CRIET) ce jour. Première personne invitée à la barre, la secrétaire de l’ancien-directeur de la DEI a fait d’énormes révélations. Il faut noter qu’après l’audience du 7 février 2022 dernier, les Camerounais principales bénéficiaires de ces faux passeports ont affirmé que les nouveaux noms qui leurs ont été attribués leurs ont été lus par une dame. Interrogée, madame Adjagba policière et secrétaire de l’ex directeur général de la DEI a affirmé devant la cour que les dossiers lui ont été remis par son patron pour enrôlement. Elle poursuit en expliquant qu’elle a reçu un coup de fil lui demandant d’aller chercher trois camerounais au portail de la Direction de l’Emigration et de l’Immigration. Ce qu’elle affirme avoir fait. Madame Adjagba apprend également à la Cour qu’elle a été appelée au téléphone par le sieur Abdoulaye après l’interpellation des Camerounais à l’aéroport pour lui demander d’informer son patron. Elle affirme que son interlocuteur lui a expliqué que le DEI sait comment gérer cette situation et que ce n’est pas pour la première que cela se produit. Rappelons que plus d’une vingtaine de personnes dont l’ex directeur de la DEI, principal accusé sont poursuivis dans cette affaire pour abus de fonction, faux et usages de faux.

Audrey TITI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR