Le Béninois Libéré
Image default
Société

Réorganisation de l’offre de ciment sur le marché : Tout sur la cimenterie nationale du Bénin à construire

Dans le but de relever l’économie du Bénin à travers le secteur industriel, et suite à la hausse de près de 30% du prix de vente du ciment dû aux nombreux chantiers ouverts au titre du Programme d’Action du Gouvernement 2016-2021, le gouvernement envisage créer une nouvelle cimenterie au Bénin. Et pour se faire, la réalisation d’études préparatoires du projet de construction de cette cimenterie d’une capacité 5.000 tonnes de clinker/jour au Bénin a été lancée.

Il faut noter que la hausse du prix de vente du ciment se fera sentir entre 2021 et 2026 au regard des projets prévus pour être réaliser dans le PAG 2. Une telle situation pourrait induire, à terme, une surexploitation des gisements nationaux de calcaire et faire peser sur eux un risque d’épuisement rapide. C’est la raison pour laquelle le Gouvernement entend réorganiser l’offre de ciment sur le marché, en se dotant d’une stratégie qui consiste à ne plus attribuer de nouvelles concessions des mines de calcaire, et à mettre en place une usine nationale de fabrication de clinker qui approvisionnerait, à terme, l’ensemble des autres acteurs du marché

Dans cette dynamique, le conseil des ministres tenue ce mercredi 23 février 2022 s’est montré favorable à la contractualisation avec un groupe spécialisé, en vue de la réalisation des études préparatoires d’un projet de construction d’une cimenterie de capacité 5000 tonnes/jour de clinker, soit 1.600.000 tonnes/an de ciment, extensible à 3.000.000 tonnes/an.

Par ailleurs, face à la demande circonstancielle grandissante, les opérateurs du secteur déjà en place prévoient de renforcer leurs capacités de production, pendant que de nouvelles demandes d’installation s’enregistrent.

G.A

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR