Image default
Société

Rentrée artistique et culturelle à l’EACE : Les activités de l’institution officiellement lancées

Pour  le compte de l’année 2021, l’ensemble artistique et culturel des étudiants (EACE) a lancé ses activités artistiques et culturelles. Les manifestations se sont déroulées le vendredi 26 février 2021 sur le terrain de handball à l’université d’Abomey-Calavi.

 « E-culture et paix : enjeux et défis pour l’EACE », c’est autour de ce thème que la rentrée artistique et culturelle universitaire (RACU) de l’EACE s’est tenue pour le compte de l’année artistique 2020-2021. Pour Jules Azongnitodé, actuel directeur de l’institution, cette année artistique et culturelle qui ouvre ses portes, revêt un sujet capital en cette période doublement sensible où le pays a forcément besoin de la culture, de la sauvegarde de la paix et des acquis de la démocratie béninoise. Il a précisé aussi que l’institution voudrait à travers cette Racu montrer sa détermination à jouer entièrement son rôle de club Unesco universitaire pour la paix au sein de la communauté.

Le président de la fédération des étudiants du Bénin Wenceslas Akakpo a salué l’effort fourni pour la réussite de l’évènement afin de pouvoir distraire les étudiants. Par ailleurs, les représentants des anciens responsables respectivement Razack Ibourahima , ancien Directeur et Gabin Allognon , ancien Directeur artistique ont tour à tour encouragé les artistes et la coordination à toujours travailler pour garder haut le flambeau de l’Ensemble. Ils n’ont pas manqué de leur souhaiter beaucoup de courage et assez de patience afin de réussir leur mission.

À cette occasion, les différentes sections dont regorge le club UNESCO à savoir : Art plastiques, Musique moderne, Coiffure, Couture, Théâtre, Ciné photo UNESCO, Danses modernes, Danses traditionnelles, ont fait valoir leurs compétences et leurs savoir-faire à travers des prestations riches en couleurs. Des défilés de mode, des danses rythmées, des chorégraphies, des théâtres et plein d’autres prestations artistiques ont permis au public estudiantin  de s’amuser.

Geoffroy TOGOUAN

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR