Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Rencontres Talon, Soglo et Yayi: Les confidences de ces trois présidents du Bénin

 Le 8 juin 2022, le président de la république Patrice Talon a reçu en audience l’ancien président Nicéphore Soglo au palais de la Marina.

Quelques semaines plus tard ce 13 juin, 2022, toujours le président Patrice Talon reçoit encore un autre ancien président en la personne Thomas Boni Yayi et ce pour échanger sur le maintenir du dialogue avec ses prédécesseurs pour la cohésion, la paix et l’unité nationales des données dont le Bénin a réellement besoin pour véritablement réconcilier les cœurs. Et visiblement, ce travail, il n’y a aucun doute que le président Talon l’ait entamé avec le tête-à- tête qu’il a eu avec les deux anciens présidents du Bénin encore vivants, Nicéphore Soglo et Thomas Boni Yayi. 

Pour avoir rencontré donc les anciens présidents, l’actuel locataire a vu en cette rencontre une occasion pour formaliser ce cadre pour de grandes réflexions sur l’état du pays et à ce propos le président Patrice Talon a affirmé « « Nous allons formaliser ce cadre de concertation de manière régulière pour que, moi,  je puisse profiter de vous et que mes successeurs puissent profiter de vous et de moi », a dit le Président Patrice Talon à Yayi Boni lors des échanges. Et selon lui, « plus on a d’éléments d’appréciation, plus on est avisé à prendre les meilleures décisions… ».

Pour cette raison le  Chef de l’État  a affirmé à l’endroit de son invité « Par votre expérience aussi bien politique que dans la gouvernance de manière générale  avec le nombre d’années que vous avez passées ici, j’aurais beaucoup à apprendre de vous (…). J’ai rencontré, il y a quelques jours, avant vous, le Président Nicéphore SOGLO pour les mêmes échanges dans une ambiance très conviviale, très fraternelle.

J’ai rencontré les anciens présidents de l’Assemblée nationale y compris celui qui est en exercice pour échanger également sur les problèmes de la société, la cherté de la vie, la cohésion sociale, l’insécurité, la paix, la paix politique avec tout ce que ça comporte. Je me fais vraiment ce devoir et ce plaisir d’échanger avec vous sur ces sujets, me nourrir de vos expériences, de vos conseils. Merci de rester disponible ». Toute chose que son prédécesseur Yayi Boni a acceptée pour la paix et le bien-être de son pays et ses compatriotes.

A k

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR