Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Rencontre avec le Medef/La justice se porte bien au Bénin selon Talon : Avec ou sans les Madougou en prison et les criminels des affaires domaniales en liberté ?

« La justice fonctionne bien, beaucoup mieux que par le passé. » Telle est la déclaration du président Patrice Talon ce mardi 30 août 2022 lors de son intervention à la rencontre du Medef en France. Une déclaration sur la bonne santé de la justice béninoise qui fait réagir les populations.

A moins qu’on ne dise pas tout au président Talon, cette déclaration semble être en total déphasage avec la réalité des faits. Sinon comment parler d’une justice en bonne santé quand la mafia foncière se renforce avec des criminels qui se tirent aussi facilement d’affaires pendant que les victimes voient leurs labeurs de toute une vie leur échapper définitivement et pire voir leurs bourreaux les narguer malgré la pile ou tonne de preuves en leur possession balayer du revers de la main au tribunal. Du coup,  c’est l’accusé qui gagne contre la victime.

Tout simplement parce que ces criminels savent aujourd’hui pour se sortir de n’importe qu’elle situation il faut se faire défendre par les avocats du cabinet du garde des sceaux et ministre de la justice Séverin Quenum. C’est cela la bonne recette pour perpétuer le crime de la mafia foncière.

A cela, il faut la guerre de terminologie qui se joue d’absence de détenus et prisonniers politiques au Bénin. D’où le sort qui est le cas de Reckya Madougou et de Joël Aïvo jugés sur fond de terrorisme pendant que les djihadistes font leur show dans le septentrion avec des incursions meurtrières au sein des populations.

Avec Madougou, Aïvo et Metognon et les autres derrière les barreaux, cette déclaration de Talon sur  la bonne santé de la justice béninoise est comme de l’ironie. C’est pourquoi on ne peut que demander si c’est avec ces acteurs en prion. Si oui, Talon doit être sur une autre planète que la Terre sur laquelle se trouve le Bénin qui dirige depuis plus de 06 ans déjà.

Il y a beaucoup à faire pour parler d’un bon fonctionnement de la justice.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR