Image default
Sport

Remise de subvention aux fédérations sportives : Oswald Homeky donne de la joie au monde sportif

La tradition a été respectée. Le ministre des sports Oswald Homeky et les présidents des clubs, des différentes fédérations sportives et des dirigeants des académies de football se sont donnés rendez-vous ce vendredi 05 Mars 2021 dans un hôtel de la place à Cotonou.

Objectif de cette rencontre, procéder à la distribution des fonds alloués par le gouvernement aux différentes fédérations sportives. D’un coût global d’un milliard cent cinquante-trois millions de francs CFA, dont cent millions (100.000.000) alloués au CNOS-BEN, et dix millions (10.000.000) au conseil national des supporters du Bénin. Tous les représentants des différentes disciplines sportives sont répartis avec chacun un chèque.

Etaient présents aux côtés du ministre, le président du Comité National Olympique et Sportif Béninois (CNOS-BEN) Julien Minavoa, le directeur des sports d’élites Bonaventure Koffi Codjia, le conseiller spécial au sport du ministre, Jean Marc Adjovi Bocco. Le gouvernement béninois à travers le département des sports a une fois encore frappé fort. Le mouvement sportif se réjouit pour ce geste.  »Vous nous avez sortis des couloirs de la mort. » A dit Julien Minavoa. Il a par ailleurs renouvelé les remerciements du comité dont il a la charge au gouvernement du président Patrice Talon en général et au ministre des sports en particulier.

Le ministre a rappelé l’importance que revêt cette activité.  » Nous nous sommes retrouvés ce matin pour procéder à la remise des chèques qui pour nous est l’engagement des efforts que chacun et tous fournissent pour l’émergence du sport au Bénin. Le sport béninois enregistre quelques performances.

Donc, le gouvernement n’entend pas baisser les bras, a laissé entendre le ministre des sports. Chacune des disciplines reconnues par l’État doit se donner au travail. L’exhortation à poursuivre les efforts, et surtout la détermination de tous à la gestion du bien public sont entre autres les recommandations à l’endroit des bénéficiaires. Il a par ailleurs invité les uns et les autres à justifier les fonds mis à disposition afin d’en bénéficier pour la prochaine échéance.

Il n’a pas manqué d’inviter les centres de formations à se conformer à la nouvelle exigence pour le bon envol des activités dans nos centres afin que les détections soient un peu plus intensives.

Geoffroy TOGOUAN

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR