Politique

Réformes économiques et sociales engagées par le gouvernement depuis 2016 : Bio Tchané présente les prouesses de la Rupture

La salle de conférence de l’École Nationale d’Économie Appliquée et de Management (ENEAM) a servi de cadre hier, pour une causerie-débat basée sur le thème : « Réformes économiques et sociales depuis 2016 : Les économistes en parlent ». Le ministre d’État chargé du plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané a partagé avec les étudiants de l’Université d’Abomey-Calavi, de la faculté des sciences économiques et de gestion, de la haute école régionale de commerce Internationale et de l’école nationale d’économie appliquée et de management, les grands axes des résultats des réformes économiques et sociales du gouvernement depuis 2016.

Pour le compte du premier panel de cette causerie-débat, l’honneur était revenu au ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané de présider les travaux qui avaient pour thème principale la rationalisation des réformes. Le numéro deux du gouvernement avait a ses côtés, les économistes comme Igué Babatoundé Charlemagne, Denis Aclassato, Eguo Jules.

En présidant les travaux du premier panel, le Ministère d’Etat Abdoulaye Bio Tchané a répondu à trois différentes questions des participants à savoir : la planification et la rationalisation ; quel bilan sur la politique de l’emploi 5 ans après ? Et la relation entre le volet social et la politique de l’emploi du gouvernement ?

Le Ministre d’État a démontré face aux participants la justesse des réformes et en quoi elle est une bonne chose pour la vitalité de notre économie. Sur la question de la politique du gouvernement en matière de l’emploi, le Ministre d’État a fait savoir à son auditoire la création de plus de 850.000 emplois. Ce qui est d’ailleurs, selon les prévisions du gouvernement, au-dessus des objectifs fixés pour 5 années.

« Nous avions décidé de donner des soins de santé à tous nos compatriotes. La pension pour ceux qui ne peuvent pas l’avoir, les Microcrédits Alafia. Nous avions fait tout ceci sans remettre en cause tous les programmes de gratuités qui existaient avant notre arrivée. » A fait savoir le ministre en ce qui concerne le premier point du volet social. Ensuite il a évoqué la question de l’accès universel à l’eau potable qui est l’une des actions sociales phares du gouvernement Talon. Et en point 3 toujours sur la question du volet sociale, le gouvernement a mis en œuvre le programme des cantines scolaires dans nos écoles. Sur ce sujet, le ministre d’État Bio Tchané expliqué aux participants que grâce au gouvernement, au moins 59% des enfants qui sont présents à l’école ont au moins un repas chaud par jour.

Ange Aristide BYLL

Articles Similaires

Deuxième phase de la tournée nationale du chef de l’État : Sinendé et Ouassa-Péhunco en phase avec la politique de Talon

Le Béninois Libéré

À AKPRO-MISSERETE, DEUXIEME ETAPE DE CETTE JOURNEE : Des questions de Talon aux Béninois

Aboubakar Takou

Obtention De Récépissé Par « Les Démocrates ». Les raisons du rejet du dossier

Le Béninois Libéré

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.