Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Réforme structurelle de la décentralisation: Les maires désormais des coquilles vides

Améliorer la décentralisation et mettre la gouvernance locale au service des populations, c’est l’objectif de la séance de travail entre l’exécutif national et les Maires, ce mardi 21 septembre 2021, et ce sous la présidence du Chef de l’État Patrice TALON. En présence de tous les membres du Gouvernement, des institutions, préfets et Maires, c’est le Ministre d’État Secrétaire Général de la Présidence, Pascal Irénée KOUPAKI qui a ouvert les travaux.

Entre autres réformes à venir : il y aura désormais trois types de communes à savoir : les communes à statut particulier, les Communes à statut intermédiaire, et les communes à statut de droit commun.

De plus, il sera désormais créé une fonction de secrétaire exécutif de commune, ordonnateur du budget communal. Ce qui suppose que le maire ne sera plus l’ordonnateur du budget communal.

« Si le Président de la République ne gère pas le budget, pourquoi le Maire qui est l’état décentralisé le fera… Je ne suis pas ordonnateur du budget… Le budget de la commune n’est pas votre argent. C’est l’argent des contribuables… Le Ministre de Finances est l’ordonnateur du budget… » Explique le président Talon

Les nouvelles prérogatives du maire et celles des adjoints seront bien définies. Aussi est-il annoncé la création d’un fichier national d’aptitudes aux principales fonctions administratives des Mairies. L’autre chose, c’est le FADeC sera remplacé par un Fonds d’investissement communal. A suivre !

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR