Le Béninois Libéré
Image default
Société

Réfection de la place Bio Guèra de Parakou : ENCORE UNE VICTOIRE PERSONNELLE DE LA DIPLOMATIE OFFENSIVE DE RACHIDI GBADAMASSI

S’il était possible à l’élu de la 8ème circonscription électorale Rachidi Gbadamassi de décrocher la lune au profit de Parakou, N’dali et autres, il le ferait. Puisque ça vire maintenant à l’obsession chez lui de voir ses mandants dans le bonheur. Il y a une dizaine de jours, le gouvernement dont il accompagne les actions au parlement, a réalisé au profit de tout le Septentrion, un rêve du député en dotant la ville de Parakou d’un scanner de dernière génération, de matériels de dialyse et beaucoup d’autres appareils médicaux.

Pour en arriver là, le député de la 8ème circonscription électorale ne s’était même plus contenté de croire seulement aux promesses de son leader, le président Patrice Talon dont il connaît bien la foi en la promesse tenue.

Interrogé sur sa dernière action dans ce processus, sa question orale au gouvernement, Rachidi Gbadamassi dit que les besoins sont les mêmes partout sur le territoire béninois. Le président Talon ayant pour mission de satisfaire tout le monde avec les ressources de l’Etat, il faut savoir mettre la pression pour avoir le maximum.

C’est pourquoi il n’a pas laissé une seule minute au ministre de la santé, son ami Benjamin Hounkpatin. Et s’il fallait encore aller l’attendre chaque matin à son domicile puis au bureau, qu’il l’aurait fait. « Je ne vis et n’existe que pour mes mandants », a-t-il ajouté.

Et c’est cette veine qu’il déployée récemment en introduisant le maire de Parakou à l’ambassade de la Chine près le Bénin après avoir écrit à son ami, l’ambassadeur. Sa lettre ci-dessous fait le point de ses doléances dont la réfection de la place Bio Guèra de Parakou tenait de priorité.

Aujourd’hui que l’acte est en train de sanctionner la parole donnée, c’est dans l’ordre normal des choses que le téléphone du député chauffe pour les nombreux appels de remerciements. Mais le député lui dit, que rien n’est encore fait tant qu’il reste à faire pour la 8ème circonscription électorale et qu’il ne mérite aucun remerciements puisqu’il est dans son rôle, sa vocation et son propre plaisir de toujours tout donner pour ses mandants.

Souhaitons simplement que la solidarité agissante qui unit le député aux conseils communaux de la 8ème circonscription électorale, s’enrichisse davantage. Une chose que l’opposition ne pouvait souhaiter en passant par certains esprits faibles de ces communes pour tenter de décourager l’ancien maire de Parakou, Rachidi Gbadamassi dont le passage à la tête de cette municipalité continue des années après, de faire rêver les populations.

Rachidi Gbadamassi est un don fait à Parakou. Un éternel esclave au service du développement des communes dont il est l’un des élus. Vivement 12 millions encore de Rachidi Gbadamassi pour le Bénin.

Aboubakar TAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR