Image default
Société

Recrutement de 1600 agents contractuels au profit du ministère de la Santé : Les sages conseils de Mathys et Hounkpatin aux candidats

Le samedi 15 mai 2021, le ministre du travail et de la fonction publique et son homologue de la santé ont procédé au lancement officiel des épreuves du concours de recrutement de 1600 agents contractuels de droit public au profit du secteur sanitaire. Le lycée technique Coulibaly de Cotonou, a servi de cadre à la composition.

Ils étaient au total 8 646 candidats venant de six différents départements à savoir Atacora, Borgou, Littoral, Mono, Ouémé et Zou qui ont planché les samedi 15 et du dimanche 16 mai 2021. Pour l’occasion, les deux autorités ministérielles, Adidjatou Mathys du travail et de la fonction publique et Benjamin Hounkpatin de la santé, ont honoré de leur présence l’événement. La ministre du travail et de la fonction publique a remercié et félicité dans un premier temps, ses collaborateurs pour l’organisation réussie et les dispositions mises en place pour la bonne marche des choses. Dans un second temps, suivi du ministre de la Santé Benjamin Hounkpatin, sous le regard des candidats déjà installés et présents dans les salles, la ministre Adidjatou Mathys a descellé l’enveloppe contenant les épreuves de composition et lancé officiellement le concours de recrutement. À tous les candidats, la ministre a souhaité bonne chance et prodigué de sages conseils. « Bien évidemment, nous leur avons souhaité bonne chance et ce qui est certain, seront admis que les plus méritants. Donc, le système est un système fiable. Et nous leur avons recommandé d’éviter la tricherie, car qui s’y frotte s’y pique. Un bon citoyen ne doit pas passer par la tricherie pour réussir à son examen. » A-t-elle déclaré.

L’objectif du gouvernement du président Patrice Talon selon madame la ministre Adidjatou Mathys, est non seulement de doter le secteur de la santé de personnel qualifié, mais aussi de renforcer le système médical, paramédical ainsi que le personnel administratif.

« Par ce recrutement, le gouvernement vient renforcer les ressources humaines du secteur de la santé tant est qu’il est conscient que la population pour son bien-être doit bien se porter d’une part et de l’autre. Pour produire la richesse à la nation, il faut que nous ayons une population en bonne santé, surtout la population active. Seront recrutés aussi bien du personnel médical, paramédicale aussi bien que du personnel administratif. » A fait savoir Adidjatou Mathys, ministre du travail et de la fonction publique.

Quant au patron du ministère de la Santé, le professeur Benjamin Hounkpatin, réitérant l’objectif du concours entrant dans le projet de vision du chef de l’Etat pour ce prochain quinquennat, il confirme le recrutement de 384 médecins généralistes et spécialistes pour offrir un accès équitable à des soins de qualité aux populations.

« En terme de médecins, nous avons 106 médecins généralistes qui seront recrutés et 278 médecins spécialistes. Dans le système paramédical aussi bien les infirmiers diplômés de d’Etat et les sages-femmes diplômées d’Etat, mais également les infirmiers et sages-femmes spécialistes dans les domaines pointus seront également recrutés. » A-t-il affirmé.

Notons que dans le lot des 8 046 candidats retenus, il a eu 51 % de femmes soit 4 433 dames et 49 % d’hommes soit 4 213 hommes.

Nel Charbel Koffi (Stag.)

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR