Société

Recensement Administratif à Vocation d’Identification de la Population. La deuxième phase lancée

Le projet Wuri sauve les retardataires du Ravip. C’est désormais une nouvelle chance aux personnes qui n’ont pu s’enregistrer lors du Recensement Administratif à Vocation d’Identification de la Population (Ravip).

En effet, ils pourront se faire enrôler grâce au projet Wuri. Il faut signaler que, c’est depuis ce jeudi 26 novembre 2020 que le projet Wuri a été lancé, en présence du ministre des affaires sociales et de la microfinance Véronique Tognifodé Mewanou et le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique Sacca Lafia sans oublier  le gestionnaire mandataire de l’Agence Nationale d’Identification des Personnes (Anip) Cyrille Gougbèdji. Retenons que, ce projet permettra d’enrôler environ  2 000 000  de Béninois qui ne s’étaient pas enrôlés au Ravip. Le projet Wuri est un programme d’identification unique pour l’intégration régionale et l’inclusion en Afrique de l’Ouest dont le coût global est estimé à environ 42 millions de dollars. Selon les informations, il est financé à hauteur de 45 millions Usd par la Banque Mondiale.

Selon Jean Aholou, coordonnateur du programme Wuri, ce programme prend en compte trois composantes. Il s’agit du renforcement du cadre juridique et institutionnel, l’établissement des systèmes d’identification de base fiables et inclusifs et la facilitation de l’accès aux services au travers des identifiants. Le projet Wuri  va impacter les secteurs de la santé, des communications mobiles, de l’éducation, des projets sociaux, et d’autres.

Pour rappel, des unités d’identification seront bientôt installées dans toutes les communes pour l’enregistrement des personnes.

G.A.

Articles Similaires

Construction du second pont de Hèvié : Les populations remercient Talon et demandent un second mandat

Akkilou YACOUBOU

Scoutisme béninois : Les activités de la Région des Universités lancées le Samedi 23 janvier 2021 à l’UAC

Geoffroy Togouan

URGENT: Deuil au palais royal de Ouassa-Péhunco: Sa majesté SINAGONRIGUI KORA ZAKI vient de rejoindre ses ancêtres

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.