Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Ralliement des jeunes du club Zoufa à l’UP : Le mariage entre Parakou et Ousmane Traoré scellé

 Il ne s’agit plus d’une question de fiançailles, ni de copinage, ni de vagabondage entre la cité des Koburu et le jeune dynamique Ousmane Traoré Abdoulaye. À travers une cérémonie simple remplie de sens ce samedi 26 mars 2022 après le ralliement des jeunes du club Zoufa au parti Union Progressiste.

Lors d’une causerie du cercle « jeunesse unie = développement de Parakou », les jeunes rangés en ordre de bataille ont fait savoir que le parti à travers lequel ils vont se révéler est l’Union Progressiste. A cet effet, Ousmane Traoré Abdoulaye ne va jamais cesser d’étonner. En lieu et place d’un discours,  il a demandé la main de la plus belle femme qu’il a longuement lorgnée qu’est : la ville de Parakou. Une demande approuvée par le  roi de Parakou qui a accepté d’accorder à Ousmane Traoré cette cité avec une dot d’une calebasse de cola et 2500 FCFA. Ainsi, à travers ce jeune produit de Sacca Lafia, l’UP vient de doter Parakou comme une jeune fille.

« Parakou appartient désormais à l’Union Progressiste », ce sont là les propos du jeune leader de la cité des Koburu Ousmane Traoré au cours de la  cérémonie de ralliement des membres du club Zoufa au parti politique Union Progressiste (Up). Devant une marée humaine admirative, Ousmane Traoré a laissé entendre que la ville de Parakou est dorénavant politiquement sous le toit du parti du baobab gagnant.

 Rassembleurs, dynamiques et engagés, les membres du club adhérent à l’Up réaffirment leur soutien indéfectible au parti pour de grandes victoires dans la huitième circonscription électorale.

La cérémonie s’est déroulée ce samedi 26 mars 2022, au marché Zongo de Parakou en présence de plusieurs associations de jeunes, de femmes, du roi de la cité des Koburu Akpaki Gobi Gninsè, des sages, têtes couronnées et leaders religieux, du Deuxième Adjoint au Maire (Dam) de Parakou Moustapha Orou Gankou, des membres du Réseau Ousmane Traoré (Rot) et bien d’autres.

Hilbert EDAH

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR