Le Béninois Libéré
Image default
Société

Qui revendique les attaques djihadistes dans le nord du Bénin: La réponse de Léandre Houngbédji

Le Bénin depuis un certain temps est sous la menace djihadiste. Plusieurs zones et localités du pays ont été attaquées par des terroristes sans une véritable raison comme c’est souvent le cas. Le gouvernement béninois à travers son porte-parole Wilfried Léandre Houngbédji face à la presse le vendredi 11 Février 2022 a reconnu la menace djihadiste.   

«Il n’y a pas de revendication, donc aujourd’hui, personne ne dirait précisément qui c’est. Au regard du mode opératoire, on sait très bien que ce sont des individus qui sont pour le moment non identifiés, parce que dans cette zone précisément, il n’y a pas eu de prise pour savoir de qui il relève ; mais on sait très bien que c’est des activités liées au terrorisme», a déclaré le Secrétaire général adjoint du gouvernement. Il ajoute à ses propos, parlant des terroristes dont le mode opératoire ressemble  clairement a des actions de djihadistes. «Poser des mines, quoi que artisanales, je suis convaincu que ce n’est pas les braconniers qui les ont posés, quand bien même la zone est infestée aussi de braconniers. C’est précisément parce que l’équipe de APN allait débusquer des braconniers que le premier véhicule a sauté. S’il a sauté sur un engin explosif improvisé ; on a vu le mode opératoire ailleurs, on est assez réaliste pour considérer que c’est une action de terrorisme, de djihadiste»  Au regard des explications du porte-parole Wilfried Léandre Houngbédji, personne ne peut dire aujourd’hui ces attaques sont opérées par tels ou tels groupes pour telles ou telles raisons. Vivement que le conseil extraordinaire élargi aux forces de défense trouve une parade efficace pour mettre fin à cette situation d’insécurité dans le nord du pays.

Arnaud KOUMONDJI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR